Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Sortie le 18 septembre 2019 aux Editions Bayard de l’ouvrage LES MINORITES RELIGIEUSES EN FRANCE, dirigé par Anne Laure Zwilling,

    Présentation de l’Editeur

    « Cet ouvrage inédit, réunissant près de 80 sociologues, ethnologues, anthropologues, historien, veut permettre une meilleure connaissance des groupes religieux présents en France et leur évolution récente. Dans une approche inédite, il propose une série de chapitres présentant chacun en détail un groupe religieux. Ces mouvements religieux sont regroupés par grands ensembles confessionnels, ce qui permet de saisir la diversité interne de chacun de ces ensembles. Ce livre offre une couverture inégalée dans la présentation des groupes religieux, en évoquant certains déjà connus, mais en éclairant également d'autres qui restent largement à découvrir.
    Présenter, dans un ouvrage unique, l'ensemble des groupes religieux minoritaires de France fournira certainement un outil de travail extrêmement précieux à toute personne cherchant à connaître l'un ou l'autre d'entre eux. Cette vue d'ensemble fournit un élément précieux de connaissance du panorama religieux français. Elle permet également de saisir le positionnement des groupes dans l'espace public et les uns par rapport aux autres, contribuant ainsi à une meilleure intelligence du fait religieux dans la France contemporaine ».

    Ce que l’on peut en dire globalement
    Le challenge était intense et incroyable. Pour moi, réunir dans un même ouvrage, surtout dans un unique volume un tel panorama était insurmontable. Pourtant Anne Laure Zwilling, assisté de Lionel Obadia, Joëlle Allouche Benayoun et Rita Hermon Belot, l’a fait! Et Bravo. La mobilisation des chercheurs par différents laboratoires de recherches a été un atout.
    L’intense travail, de plus de 1 300 pages, est organisé en 7 sections.

    • Les religions asiatiques
    • Les catholicismes
    • Les christianismes orientaux
    • Les islams
    • Les judaïsmes
    • Les protestantismes
    • Les groupes « hors classement traditionnel »

    On pourra à mourir discuter de cette taxinomie et son contenu. L’avantage incontestable de ce dernier est de permettre une lisibilité, une comparaison, des groupes dans une société française où le lien avec le religieux participe à structurer la vie sociale.
    Même si c’est évident, il faut admirer le soin porté à mettre le pluriel dans chaque section. Evidemment, la pluralité des contributions affirme ce pluriel qui n’est qu’un constat de la réalité sociale.

     

    L’Eglise adventiste du septième jour est dans de la section sur les protestantismes. J’y développe son histoire et des aspects rarement mis en lumière de celle-ci. L'implantation française a été l'axe central du volet hisotorique. S'ajoute, son lien avec l’Etat, ses logiques internes de formation, les tensions qu’elle connait ou encore les enjeux de recherche qui restent à réaliser.

     

    Alors…
    L’ouvrage permet de faire, de manière systématique, scientifique, sous forme encyclopédique et pédagogique le point sur les minorités religieuses en France. Rien que cela invite à féliciter Anne Laure Zwilling qui de fait devient une artisane du mieux vivre ensemble. Bravo à elle.