Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Voeux et perspectives 2017 sur l'analyse de l'Eglise adventiste du septième jour en France

Une année dense en recherches et publications sur l’Église adventiste du septième jour en France s’achève. Je retiendrai trois temps forts. Le premier est la sensibilisation de décideurs à la complexité de l’adventisme. Le second est l’entrée par mes soins de l’Église adventiste du septième jour dans l’Atlas à sortir sur les minorités religieuses. De manière connexe il y a les améliorations portées à des ouvrages généraux (encyclopédies et dictionnaires). Le troisième et dernier est la publication par les éditions adventistes Vie et Santé et son courageux directeur Jean Claude Nocandy de mon livre, Regards croisés sur l’Église adventiste du septième jour.

Médiatiquement il y a l’actualité cinématographique adventiste. Politiquement la campagne des primaire, l’élection de Donald Trump et l’entrée au gouvernement américain de Ben Carson restera un moment historique majeur. En interne, la révision du statut d’Ellen White et le refus d’ordination de femmes pasteurs lors du dernier synode de la SDA reste extrêmement révélateur des différentes grilles de lectures qui coexistent dans cette église.
Notre blog avec des milliers de visiteurs uniques et parfois des dizaines de milliers (lors des élections américaines) a passé un cap dans la notoriété au point que je me demande s’il ne faille pas totalement le refondre en un véritable site internet d’informations et d’analyse de la recherche sur la SDA. Quoi qu’il en soit vous remarquez que 2016 a été une année où l’Église adventiste du septième jour fut au centre de plusieurs problématiques sociales. Les régimes alimentaires en été furent une illustration joyeuse lors de l’été.

En 2017 je termine la réalisation de mon livre le plus important sur la SDA. Une revisitation de l’histoire de la SDA et des études sociologiques inédites feront de ce livre une véritable innovation sur cette église qui apporte une valeur ajoutée au protestantisme en France. Déjà mes remerciements à Bernard Blandres pour un bref et déterminant échange sur William Miller qui a permis de surmonter des obstacles historiques.

Que souhaiter ? Que 2017 soit donc l’année de l’accentuation de la compréhension scientifique de la SDA pour concrétiser l’ambition du bien vivre ensemble au-delà des formes et variations de croyances.

Bonne fêtes de fin d'année et que 2017 soit l'année de l'appréciation heureuse des différences entre les croyances.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel