Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Félicitation au Collège Henri Dunant de Rouen

Les enseignants du secondaire font un travail fou, extraordinaire et tellement trop discret. Nous, chercheurs écrivons des livres, faisons des émissions médiatisés, pouvons même faire le choix de se passer de médias pour s'impliquer dans le travail. Les demandes de conférences pleuvent et nous avons le problème des riches à savoir choisir où nous voulons intervenir.
En parcourant pour mon fils la question de l'esclavage sur le net au sein des établissements scolaires, je suis tombé sur le site du collège Henri Dunant de Rouen. Waou. La claque. Comme dit les enfants: "c'est chouette, LOL" Les professeurs d'histoire semblent hyper actif à lire le site. QCM, astuces pour réviser, fiches de révisions... J'en suis jaloux.
Mais je parle d'eux pour la manière dont est aborder l'esclavage. Les lieux historiques de l'esclavage ont fait des efforts pour aborder sereinement cette partie de l'Histoire où leur cité a eux le mauvais rôle. Et c'est le cas de Rouen. Chapeau donc à ses enseignants (que je ne connais pas), aux élèves et certainement à toute l'équipe éducative pour la mise en ligne de pages sur l'esclavage. Les éternels insatisfaits y verrons des manques et les esprits constructifs y verrons une innovation pédagogique majeure. C'est un véritable sillon dans lequel il faut se glisser. 

Découvrez le site avec des explications simples sur le contexte historique, les abolitionnistes, la traversée, les types d'esclaves... Riches, riches est ce site. Riche et pas long. Même très concis. Et là; chapeau bas.

Personnellement je vous le recommande car ces cartes (faites pas des élèves), les extraits audiovisuels, l'écriture, forment une belle oeuvre dans un pays où aujourd'hui la colonisation fait partie de ce passer qui ne passe pas.

Bravo aux auteurs et contributeurs de ce collège

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel