Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Fake News dans l'Eglise adventiste et le monde évangélique (III)

Fake news adventisteLes fakes news vous l’avez compris sont de plus en plus présents dans notre environnement y compris dans la sphère religieuse. Il devient parfois impossible de faire le distinguo entre réalité et fake news. Les premières se diffusent à une vitesse pharaonique au point que sa grande répétition rend parfois complexe, voir impossible sa vérification. Le travail d’analyser, d’informer devient ainsi de plus en plus complexe également. Les églises sont conscientes des enjeux.
La récente publication par le Département de la Liberté Religieuse et des Affaires Publiques de la Fédération des Eglises adventistes de la Guadeloupe en est une illustration. Les groupes religieux doivent faire face à la même problématique rencontrée dans l’enseignement, le journalisme ou encore la géopolitique. Derrière chaque fake il y a une naïveté parfois, mais de plus en plus une intentionnalité qui vise à distiller de fausses informations pour tromper, manipuler et même déstabiliser.

Pour y arriver les fakes se construisent dans une apparence de réel, de vérité. En effet à partir d’une réalité il y a un détournement, une orientation irrationnelle. C’est d’autant plus efficace que cela touche des thèmes sensibles comma la parousie, les signes prophétiques à partir d’actualités, dans le cas des groupes millénaristes messianiques comme l’Eglise adventiste du septième jour.
Alors il faut remarquer dans ce contexte, l’effort fait par certaines structures. La Fédération de l’Eglise adventiste de la Guadeloupe a mis en ligne des repères, sous formes de guide, pour endiguer l’effet dévastateur des fausses informations. Coupler les informations, vérifier les sources, se méfier des SMS à faire suivre, ne pas se fier aux réseaux sociaux, prendre le temps de réfléchir à la véracité de l’information reçue… sont des extraits de bon sens que reprend le Département de la Liberté religieuse et des Affaires Publiques de la Fédération de la Guadeloupe.
Il faut le dire, la Guadeloupe me semble particulièrement touchée par la diffusion de fakes news au sein de l’adventisme. Jouant sur la « crainte de la persécution », les initiateurs trouvent un terrain propice mais participent à embuer la perception de l’adventisme dans la société globale et déséquilibrent en interne le groupe. Sur ces deux points je reviendrai rapidement dans la suite de ces notes sur les Fakes news en adventisme.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel