Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Sexe et stratégies matrimoniale (III). Le maire adventiste, marie, samedi, un couple gay.

    bc1ac1a84118766b08811b8decab7287.jpgMa boîte de réception de mails est saturée de questions provenant de différents interlocuteurs sur John Street. Qui est-il ? C’est le maire adventiste de la ville de Philadelphie. Démocrate, Street marqua son opposition au mariage homosexuel. John Street a aussi fait de Philadelphie une ville avec des campagnes de sensibilisation sur l’hygiène alimentaire, dirigées vers les écoles. Quelle surprise quand toutes les dépêches indiquent que John Street, 97ème maire de Philadelphie, va procéder au mariage d’un couple homosexuel un samedi ! Double surprise.

    Lire la suite

  • Patty Cabrera

    47d964f8c91ebbfe1df35a770f0d4eb2.jpgJe ne sais plus le nombre de fois que je me suis dit : "Allez, fais une note sur les « Adventistes Peoples ». Je me suis jamais lancé, car sous cette angle il n’y a pas beaucoup à dire. Alors je me suis dit, pourquoi ne pas vous parler des adventistes célèbres (sportifs, politiciens, scientifiques…). En fait, tous ces détours n’avaient qu’un unique but, vous parler de la belle Patty Cabrera. Mon épouse m’a jamais encouragé à le faire. Au contraire, elle me dit que je vais peopoliser le blog et vous décevoir. A sa décharge j’avoue ne pas connaître les chansons de cette star, mais admirer son visage, son sourire. Elle est quand même très belle. Une fois dit cela, je n’ai plus rien à rajouter concernant la sublime Patty. Pour remplir ma note que vous avez compris consacrée plus à la beauté de Patty Cabrera qu’à sa célébrité, ses prouesses vocales, sa foi et son amour pour son église, la SDA. Et oui la belle est adventiste. Je connais des adventistes qui aimeraient être transférés dans sa communauté, ou des non adventistes subitement heureux de devenir adventistes (rions). C’est Jean-Luc Rolland qui en a récemment parlé sur le blog du Centre de Recherche sur Ellen White. Mais vous trouverez cette info sur tous les blogs de fan de Patty qui se respectent et l'apprécie, ou la contemple (mea culpa). Pendant que vous lisez, je regarde les multiples photos de la belle que j'ai été obligé de télécharger pour vous illustrer la note. Que d'efforts pour vous faire plaisir. Allez, lisez pendant que je cherche mon futur fond d'écran.

    Lire la suite

  • William Miller annonce sa découverte (JL Chandler)

    40c01972574b09e51aa6e419748e98bd.jpgEn 1818, William Miller, un fermier de Low Hampton dans l’état du Maine, parvient à la conclusion choquante que Christ reviendra sur la terre de manière visible vers 1843 afin d’établir son royaume éternel. C’est l’espérance la plus forte de la Bible : « Voici il vient au milieu des nuées, et tout le monde le verra » (Apocalypse 1.6)  Cette conclusion le remplit de joie mais aussi de crainte. Il se croit seul au monde à le savoir. Il redoute l’idée de propager la bonne nouvelle. Il recule de toutes ses forces en se terrant dans le silence, dans l’attente secrète de ce jour glorieux. Mais il n’est pas dit que les choses mourront tranquillement dans un coin. Qu’elles ne se sauront jamais. Car qu’il veuille ou non, Miller va se trouver propulser sur le devant de la scène.

    Lire la suite

  • Les débuts de l’adventisme : William Miller entre en scène (de JL Chandler)

    4fb8334757aca52c84e4d9837920b70b.jpgAu début du XIX ème siècle, l’espérance biblique du retour du Christ est oubliée. Pour deux raisons. Pour les critiques de la Bible, c’est un livre suranné, sans historicité, et dans le monde chrétien, on croit être à la veille d’un millénaire de paix universelle (lire la note précédente). A contre courant de cette atmosphère générale, des commentateurs bibliques examinent les prophéties avec une grande intensité. Ils arrivent à une conclusion bouleversante : le Christ va bientôt revenir. Pour répandre la nouvelle, personne ne saura mieux captiver l’attention des foules que l’américain William Miller (1782-1849), un invraisemblable candidat pourtant au départ. C’est le moins que l’on puisse dire.

    Lire la suite

  • Jean Séguy est décédé

    4247e7b7c6538070407b49ec9401d317.jpgNous le savions malade. Jean Paul Willaime a diffusé l’information. Jean Séguy est décédé. Voilà une perte pour la sociologie du fait religieux. Pionnier de l’analyse scientifique des groupes religieux, Jean Séguy est le premier sociologue qui en France a étudié le terrain adventiste. Il apporta méthodologie et logique comparative. C’est d’ailleurs en lisant son ouvrage de 1956 que j’ai été intéressé à approcher scientifiquement l’adventisme. De plus il attisa ma curiosité par son article sur Ellen White dans l’Universalis en présentant cette dernière comme une visionnaire. Pas étonnant que c’est lui qui préfaça l’ouvrage de Richard Lehmann, Les adventistes du septième jour.

    Lire la suite

  • L'adventisme: comment tout à commencer (de JL Chandler)

    12d4c05719e4bc4cdb88b02fb4f00fb2.jpgNous avons déjà survolé l'histoire de l'adventimse. JL Chandler va plus loin en donnant des précisions fine comme une véritable saga. Ce regard de l'historien permettra de se plonger dans les complexités et enjeux de l'adventisme. Bonne lecture...

    L’adventisme n’est pas le produit du hazard mais d’un mouvement chrétien de réflexion eschatologique. C’est une lecture de l’histoire (du salut), notamment sur l’eschaton – le temps de la fin. Au début du XIXème siècle, c’est l’effervescence prophétique. Les commentateurs bibliques se plongent dans l’étude de deux livres, pour être précis les prophéties apocalyptiques de Daniel et de l’Apocalypse. Cet intérêt est suscité par trois évènements qui ont secoués tous les esprits :

    Lire la suite

  • Douleur

    cf84d13d29894d73ef3c5d7aa6bd2db2.jpg

    Jean Luc Chandler a déjà préparé pour vous de nouvelles notes sur l’histoire de l’adventisme. Bientôt je vous les proposerai ici. Mais pour l’heure, je m’associe particulièrement à la douleur de Jean Luc Rolland, directeur du Centre Ellen White et participant à un ouvrage collectif à venir sur l’adventisme, qui vient de perdre son « père ». Silencieusement, dans le piège des obligations quotidiennes, reçois Jean Luc Rolland toute mon affection.

     

    Fabrice Desplan

  • Les adventistes et la santé '2): L'apport du Dr John Harvey Kellogg, par Jean Luc Chandler

    02829c5cf0688cdcc39f35af4ae68d10.jpgEn 1863, la situation est mûre pour une réforme du mode de vie des adventistes du septième jour. Ils ont découvert des doctrines bibliques majeures et ils se sont organisés en Eglise. Libérés de ces préoccupations, ils peuvent prêter l’oreille quand Ellen White lance la « réforme sanitaire », d’autant plus facilement que les Etats-Unis (l’Europe dans une mesure moindre) traversent une crise de la santé. Comme c’est souvent le cas, Ellen White lance l’initiative, présente les lignes directrices et guide les adventistes mais les dirigeants de l’Eglise et les professionnels de la santé se chargent de faire des recherches et de mettre en oeuvre la grande réforme. On y reviendra...

    Lire la suite