Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Groupes religieux minoritaires - Page 2

  • La pratique du sabbat chez les adventistes (1)

    medium_court.jpgLe 30 juin dernier une cour fédérale américaine statua en faveur d’un employé adventiste observateur du sabbat. Pour la première fois, la cour imposa le paiement de dommages au demandeur. Les faits sont rapportés par l’Adventist News Network qui ajoute que la cour a pris en compte la perte de niveau de vie. La cour stipule également vouloir dissuader l’accusé, UPS (United Parcel Service), qui ne respecta pas la liberté de culte de Todd Sturgill. Ce dernier était employé depuis 19 ans chez UPS quand il a rejoint l'église adventiste en mai 2004. Cette situation où un adventiste s’oppose à son employeur en raison de la pratique sabbatique n’est pas isolée. Elle permet de revenir sur l’importance de cette pratique chez les adventistes.

    Lire la suite

  • Voir de l'intérieur et "chercheurs adventices".

    medium_defaite.2.jpgFaisons de mauvaise fortune bon cœur. L'équipe de France perd la finale, mais ils nous ont entrainés dans une saga remarquable. Retenons celle-là. Sinon, quelques questions peuvent être posées aux réactions provoquées par l'évènement. S'il y a une chose que ce parcours inattendu a montré, c'est la difficulté à analyser un groupe, sans avoir un regard de l'intérieur sur ce dernier. Les critiques sur le sélectionneur, et l'incrédulité ambiante au début de la coupe du Monde, marquent bien, l'incompétence générale concernant le foot. Finalement, ce n'est pas pour rien qu'il n'y a qu'un seul sélectionneur et non 65 millions ! Voilà qui doit faire réfléchir les analystes du religieux qui se cantonnent de données extérieurs à un groupe religieux pour le catégoriser (le lien est facile, je succombe).

    Lire la suite

  • Une nouvelle commission d'enquête sur l'influence des sectes

    medium_300px-Assembl_C3_A9e_Nationale_France.jpgSous l'impulsion du député socialiste Philippe Vuilque, l'Assemblée Nationale a adopté mercredi à l'unanimité la création d'une d'enquête sur l'influence des sectes sur "La santé physique et morale" des mineurs. Voilà une initiative à observer. Composée de trente députés, cette commission se réunira dès jeudi pour procéder à l'élection de son bureau et établir son plan de travail. Elle aura six mois pour préparer son rapport. Le socialiste Philippe Vuilque, à l'origine de la demande, devrait être élu président de la commission, dont le rapporteur sera un élu UMP.
    Les députés devront "mettre en exergue la dangerosité de certaines pratiques néfastes à la santé physique et mentale des enfants, ainsi qu'à leur épanouissement". C'est la troisième commission d'enquête sur les sectes mise en place à l'Assemblée depuis douze ans. La première, qui dressait la liste des mouvements sectaires en France, avait remis son rapport en décembre 1995; la seconde, relative à la fiscalité et au patrimoine des sectes, en juin 1999. Sous la précédente législature, en juin 2001, a été adoptée une loi sur la répression et la prévention des mouvements sectaires.

    Lire la suite

  • L'adhésion adventiste à la Fédération Protestante de France (1)

    medium_FPF.gifMalgré les nombreux mails je n’ai pas commenté l’adhésion à la Fédération Protestante de l’Eglise Adventiste. En effet, il me semble que le sociologue doit se tenir à ce que Weber appelle, la neutralité axiologique. Entendons par là que pour mener à bien ses analyses, le chercheur dans un exercice de frustration doit savoir s’abstenir quelques fois dans l’intérêt de sa recherche. Il ne faut pas voir là une absence d’opinion, mais une tentative de maîtriser des interférences qui pourraient être négatives, inutiles et improductives. De fait, je pense que le rôle du sociologue n’est pas de connoter cette stratégie. Cependant ce dernier peut avoir une analyse permettant d’éclairer les enjeux que renferme cette adhésion.

    Lire la suite

  • Devenir Chrétien dans le Maghreb

    Les études sur la conversion de maghrébins au christianisme ne font pas légions. L’une des explications demeurent la pression sociale, empêchant ces convertis de se dévoiler et les condamnant à une pratique souterraine. Contrairement à ce qui était généralement annoncé, plusieurs indices permettent de noter qu’il s’agit d’un mouvement important, ne pouvant certainement pas être cantonné à une explication religieuse.
    L’article de Catherine Simon, paru dans Le Monde du Mars 2005 illustre ce phénomène encore largement méconnu. Je reprendrai la conclusion de Sébastian Fath selon lequel « Ces phénomènes ne tombent pas du ciel, contrairement aux interprétations de la littérature pieuse. Ils s’expliquent par une longue évolution des sociétés musulmanes (…)En plus de quarante ans d’indépendance, le Maghreb a testé le nationalisme, l’islam politique et la dictature débonnaire. On peut faire l’hypothèse d’une déception chez une partie des Maghrébins, face à ces grands récits qui n’ont pas tenu leurs promesses. Les progrès du protestantisme s’inscrivent dans ce mouvement qui intègre le religieux dans la problématique plus vaste de la culture démocratique ».
    Outre l'article de Simon qui date déjà de plus d'un an, la presse permet de deviner quelques traits des conversions au Christianisme, principalement en raison de la poussée des organisations protestantes. Les documents qui suivent en sont des illustrations

    1. Article de Simon en PDF: Nouveaux_chretiens_au_Maghreb.pdf
    2. Antoine Nouis, Etre_chretien_au_Magrheb.pdf, publié dans Réforme n°3141.
    3. Les_nouveaux_chretiens_de_Kabylie.pdf, Le Figaro du 26 mai 2006
    4. Un dossier de témoignage publié par DEFAP dans la revue Mission 148 http://www.defap.fr/article.php?id_article=177
  • Aux origines de l'adventisme (2). L'influence puritaine

    medium_COnference_generale.jpg

    En 1833, l’Eglise des Pèlerins, communauté Presbytérienne du Massachusetts perd son statut de dernière Eglise établie par la loi aux Etats-Unis. Jusqu’à cette date, elle jouissait encore de quelques privilèges légaux, hérités des temps où l’idéal théocratique – lui même vestige de l’inquisition venue d’Europe – était partagé par nombre d’Américains. Au-delà de l’anecdote, ce désétablissement marque la fin du puritanisme politique. Ce puritanisme politique s’éloigne de la conception européenne du terme qui renvoie, au mieux, à cette « ascèse intramondaine » sur laquelle Max Weber assoit le développement du capitalisme. (Cf Encyclopédie du protestantisme)

    Lire la suite

  • Un blog à découvrir : Droit des religions.

    Ceux qui viennent ici connaissent le regard judicieux (jeu de mots facile !) de Sébastien Lherbier-Lévy en lien dans notre rubrique Droit et religion, du même nom que son blog. Avant de dire quelques mots sur son Blog, je peux (et c’est le but d’un blog) donner une impression toute personnelle.
    Seb est juriste de formation et s’implique dans une démocratisation du savoir juridique. De fait, il est au fait de nombres de débats de la sociologie des religions, ne tombant pas dans le piège classique de juristes, qui considèrent le droit comme une doxa, à la différence de ce qu’ils proclament.
    Avec le blog Droit des religions, nombres d’usagers peuvent avoir une perspective générale de débats et d’arrêts commentés.

    Je suis particulièrement attiré par sa lettre. La qualité des informations du site est d’autant plus appréciable, que cette dernière n’est pas une structure lucrative. Ceci renforce le constat général, qu’avoir le religieux comme champ de recherche oblige l’analyste à être un artisan. Droit des Religions permet d’accéder à la qualité du travail artisanal, dans lequel je me reconnais. Une véritable initiative à encourager par vos visites et clics.

     

     Je profite de l'occasion pour également inviter à aller sur le site de l'Association Internationale pour la Défense de la Liberté Religieuse. Nous reparlerons sans doute de cette dernière qui est d'impulsion adventiste et bénéficie d'une incontestable notoriété.

  • Quid Adventiste

    Bien que les chiffres sur les adventistes doivent être pris avec précaution (Il vaut mieux se reporter au site officielle de l'Eglise Adventiste), je ne pouvais faire abstraction ici de la note du Quid sur les adventistes. Si cette présentation est forte juste, nous ne pouvons que rester étonnés sur l'absence de White Ellen dans cette présentation, alors que sans elle l'adventisme n'aurait pas sa forme actuelle. Plus généralement la présentation du Quid est consensuelle. Au-delà du souci pédagogique imposant d'être général, voire générique, le fait de taxinomier l'adventisme au sein de la rubrique autres religions chrétiennes, montre l'acceptation de l'adventisme comme une offre religieuse, de moins en moins polémique dans la société. De mon avis, comme j'aime à le dire, c'est la marque du passage pour l'adventisme, de la secte (au sens de la sociologie de la religion) à la dénomination. L'adhésion à la FPF dont fait mention le Quid en est révélateur, pour ce groupe qui se voulait "une critique permanente au monde protestant" (Ellen White).

  • Religions de guérison et religions de la santé.

    medium_img072.jpgCe mois, le Mag Sciences Humaines pose la question : Pourquoi croit-on en Dieu ? Les réponses à la question sont multiples. La revue développe un aspect fort intéressant qu’est le rapport entre religion et bien-être. C’est l’occasion de constater désormais la diffusion du concept de religion de guérison, tel que Dericquebourg le propose. Ces derniers sont des groupes religieux qui mettent au centre de leur offre doctrinale la nécessité de prévenir et d’apaiser les maladies, perçues comme des dysfonctionnements aux origines psycho-spirituelles. Face à ces groupes, il me semble que des groupes religieux minoritaires qui placent à un différent niveau, la problématique du bien être en général sont des religions de la santé. L’adventisme en est un exemple.

    Lire la suite

  • Jean Séguy, « Les ordres religieux "adventistes" du catholicisme », in Christianisme et prophétisme. Actes du colloque de la Faculté adventiste de théologie. 1-3 Mai 2003. Collonges-sous-Salèves, 2006

    J’ai pris lecture depuis déjà des semaines d’un étonnant article de Jean Séguy, que son élève, Régis Dericquebourg, que je remercie ici, m’a fait prendre connaissance. Je ne résumerai pas cet article qui est déjà un condensé de la prodigieuse pensée de Séguy, qui d’ailleurs en serait certainement altérée. J’insiste juste sur une invitation de ce dernier.

    Lire la suite

  • L’Eglise adventiste de Franconville participe à une enquête sociologique.

    medium_img071.jpgLes études de groupes religieux constituées à partir d’un échantillon où l’on retrouve des adventistes ne font pas légion. A ce titre l’initiative de Régis Dericquebourg et Sid Abdellaoui est à signaler.

    Lire la suite

  • Aux origines de l’adventisme (1) : le millérisme.

    Dans vos mails, nombres de visiteurs demandent des précisions sur les origines de l’adventisme. Pour tenter de répondre à l’ensemble des questions qui portent sur ce point voilà un bref résumé historique. Cependant n’étant pas historien, ne faites évidemment pas l’économie de lire les ouvrages historiques sur l’émergence adventiste et plus généralement sur le religieux américain du XIXè Siècle.

    (Les auteurs dont je fais référence sont en bibliographie indicative. )

    Lire la suite

  • Et si les groupes religieux minoritaires n’existaient pas !

    Vous avez certainement entendu parler, ou déjà vu, le film de Jean Philippe, qui nous projette dans un univers où un fan de Johnny se réveille et constate que son idole n’aurait jamais existé. On imagine bien cet homme entre dérive, sentiment de folie et désire de reconnaissance. La solution du personnage central, Fabrice, joué par Fabrice Luchini : un certain Jean Philippe, joué par Johnny lui-même, pour le pousser à devenir la star qu’il devrait être.Voilà une construction cinématographique, qui renferme au-delà de l’imaginaire, des bouts de réflexions utiles quand on pense aux groupes religieux minoritaires. « Et si les groupes religieux minoritaires n’existaient pas ! » Voilà qui ferait, en parodiant la comédie de Laurent Tuel, un excellent scenario.

    Lire la suite