Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

antilles

  • Recension de l'ouvrage de Daniel Milard "L'Eglise adventiste du septième jour à la Martinique et la laïcité"

    Eglise adventiste du septième jour, Martinique, David MilardL’ouvrage que vient de publier Daniel Milard, adventiste et personnalité de renom en Martinique, montre à quel point l’intérêt pour l’Eglise adventiste du septième jour devient de plus en plus vif. Et tant mieux car cela permet à l’ensemble du corps social de mieux appréhender une offre religieuse qui participe à la structuration du vivre ensemble en Martinique.
    Différentes revues spécialisées et scientifiques me proposaient de réaliser une recension de l’ouvrage de Daniel Milard après avoir reçu une première très négative d'un confrère.
     Je viens de plutôt opter pour une recension en accès libre sur les Archives ouvertes des sciences sociales bientôt. En effet, ma recension venait confirmer des critiques qui mettent en évidence des manques graves de l'ouvrage. Inutile d'alimenter le fonds d'une revue avec cette recension. Toutefois, la seule existence de l'ouvrage de Milard dénote un besoin d’analyse, de mise en perspective de l’adventisme au sein de la société martiniquaise. Ce travail initié surtout par Raymond Massé, ici poursuivi par Milard est un chantier à réaliser. Bien qu’accueillant avec circonspection ce travail, surtout en raison des imperfections liées à l’absence de méthode, il faut saluer l’ouvrage de Milard qui repose la question de la perception mouvante de la laïcité en terre martiniquaise. Nous espérons que c’est ce dernier point qui marquera.

    L’ouvrage fait le point sur la laïcité en Martinique mais dans une inorganisations et des digressions regrettables. Il pose cependant la question de l'évolution de la laïcité et surtout l'émergence d'une vision fermée de celle-ci, qui refuse de considérer l'espace public comme un lieu de coexistence avec le religieux de manière pacifique, en Martinique. C'est surprenant en terre martiniquaise où le religieux, la présence adventiste est reconnue. C'est fort de cette évolution qu'il est donc nécessaire de comprendre les soubresauts que traverse la laïcité en terre martiniquaise.

    La recension que je réalise de l'ouvrage est critique et se base sur un point de vue scientifique et pédagogique. Elle note les manques incontestables qui n'en font pas un ouvrage construit sur les canons de la réflexion académique. Les enquêtes menées, l'organisation générale, le tohu bohu des argumentations sont des manquements. Toutefois, l'innovation majeure de ce livre reste la nécessité de construire des outils d'évaluation et d'observation de l'évolution de la laïcité en Martinique en tenant compte des expériences individuelles des croyant et surtout de la perception, de l'action des acteurs politiques.

     

    Récession bientôt disponible sur les Archives ouvertes des sciences de l'Homme et de la Société (HAL SHS)

  • Le scandale du Chlordécone aux Antilles ou l'empoisonnement de masse.

    L'utilisation d'un pesticide interdit aux USA depuis près de 40ans aux USA et autorisé aux Antilles françaises sous l'impulsion du lobby d'exploitants de bananes selon diverses sources, serait la source de Cancers, de dérèglements sociaux et économiques majeurs. La sensibilisation du grand public est liée à la découverte de chlordécone dans les aliments exportés en France. Jadis, le législateur n'y a porté qu'un regard condéscendant, alimentant le sentiment d'exclusion. De plus, les grands exploitants étant des descendants esclavagistes, le scandale sanitaire s'alimente du poids de l'Histoire. 

    Le reportage qui suit, extrait du Magazine de la santé revient sur ce scandale et pose les grands enjeux et effets. Je vous laisse, sans d'autres commentaires en prendre connaissance en ayant une pensée pour cette population qui subit encore les effets d'une domination sociale et économique.

    Une question reste posée : Qua faut-il pour que le législateur pense à l'intérêt collectif et non à celui d'une infime partie?

  • Un 90 mn sur la face cachée des Antilles dans l'émission REVELATIONS sur NUMERO 23

    Ce lundi 6 mai sera diffusée un 90 mn sur Les Antilles au sein de l'émission Révélation présentée par Yasmine Oughlis. Durant cette émission j'échange avec la présentatrice pour poser quelques repères afin de comprendre l'explosion de la violence, de l'importance grandissante du marché de la drogue ou encore de la place importante qu'ont les groupes religieux. 

    L'émission Révélation est diffusée sur la chaîne NUMERO 23 accessible sur la TNT via les services des opérateurs numériques (Orange, Free, Numéricable, SFR, Dartybox, CanalSat, etc.)



    BA - Révélations : Violence, drogue, trafics... par numero23

  • "Les Antilles, une voix originale" de Jean Hassenforder

    Couverture livre)002.jpgEcrire un livre impose de se demander en permanence comment il est reçu. Mon dernier livre Entre espérance et désespérance, pour enfin comprendre les Antilles n'échappe pas à la règle.
    Le livre traitre des Antilles dans l'actualité. Il ambitionne de donner des clés de lecture pour mieux comprendre les Antilles. L'histoire sociale, l'évolution musicale, l'actualité sociale ou encore la place du religieux sont des éléments fondamentaux pour cerner avec rigueur la société antillaise. Ce qui fait ciment entre les luttes sociales, la musique, l'expression politique et l'implication religieuse c'est la notion d'Espérance. Elle est le cœur Antillais. Les Antilles se projettent avec une singularité étonnante vers l'avenir et de façon positive. Jean Hassenforder dans la recension sur le site Témoins qu'il propose du livre l'a bien compris.
    n'échappe pas à la règle. Pour plusieurs raisons, mais principalement parce qu'il est à cheval sur plusieurs domaines et sujets.

    Lire la suite

  • Les raisons au Non de la Martinique et de la Guyane

    REFERENDUM OUTRE MER.jpgCe n'est pas un secret, j'aime lire le journal La Croix. Déjà je suis certain de ne pas y trouver des informations que je fuis. Mais ce qui fait que j'en parle rapidement ce matin est la Une du numéro 38560 de ce mardi 12 janvier. « Outre-mer, la peur de l'inconnu ». Le titre est certainement plus accrocheur que réaliste. Il épouse l'ensemble des autres analyses sur le Non, non, non, des martiniquais et des guyanais au référendum de dimanche. Cependant à bien lire les colonnes l'analyse est plus nuancée que le titre peu laisser apparaître. Dominique Quino, l'éditorialiste a en de nombreux points vue juste. Que dit-il ?

     

     

    Lire la suite

  • Sexe, sexualité et religions aux Antilles (II)

    Noir-qui-se-marche-sur-le-sexe.jpgLe documentaire de Pascal Bensoussan « La fièvre tout le temps. Une petite histoire des relations sexuelles aux Antilles » est un 52 minutes qui zoom sur la place de la sexualité aux Antilles. Ce documentaire est avant tout un florilège de stéréotypes. Mais une fois que l'on a dit cela il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain. Que retenir ?
    Premièrement le rapport à la sexualité est plus décomplexé aux Antilles qu'en France. Je préfère dire cela en ces termes peu négatifs. Le documentaire tente de faire un équilibre entre grivoiseries et analyses socio-historique. Il n'y arrive pas certainement parce que ce point d'équilibre n'existe pas.

    Lire la suite

  • Sexualité, sexe, religion, famille et société aux Antilles

    Il faut bien un jour aborder la question du sexe dans le cadre la société antillaise. Avant d'aller plus loin, je vous poste ce petit film qui commence à faire le tour du web. En plusieurs aspects il est intéressant. Concernant la religion je dis déjà que je ne partage pas la lecture que R. Confiant propose. Mais pour l'essentiel c'est un documentaire à voir, revoir et à commenter surtout. A la prochaine note je reviendrai sur le lien avec la religion qui est proposé dans le documentaire. Commentez vite, vite ce docu.



     

  • L’Eglise Adventiste aux Antilles une Eglise normative (II)

    revue le reflet.jpgEnfin, la deuxième partie de cette note. Malgré les difficultés techniques du blog là voilà. Dans la première partie nous notions que l'adventisme au Antilles insiste sur l'affirmation des normes et laisse moins de place à une réflexion sur les dites normes. Une simple lecture des revues et une écoute des prêches permettent de s'en rendre compte. D'ailleurs les adventistes antillais qui ont séjournés en France notent ce décalage. Quel en sont les effets ?

    Lire la suite

  • Religon et valeurs en France et en Europe

    valeurs et religion en France et en Europe.JPG « Quelle influence la religion exerce-t-elle sur les valeurs ? Dans quelle mesure être catholique, protestant ou musulman favorise-t-il le développement d'attitudes singulières et des comportements originaux ? Telles sont les questions qui parcourent cet ouvrage. Dès ses travaux fondateurs, la sociologie s'est intéressée aux liens entre religion et valeurs. Il s'agit ici de prolonger ce souffle pionnier en questionnant les sociétés d'aujourd'hui, en France et en Europe, à partir de données de notre temps. Les registres de l'activité humaine envisagés dans cet ouvrage sont divers : sexualité, politique, morale, économie - autant de domaines successivement passés en revue. Des mutations récentes comme l'impact des migrations sur les religions et les valeurs qui leur sont associées sont également prises en compte. Une nouvelle interrogation surgit alors : au lieu de s'étonner d'un « retour du religieux » en ce monde du début du XXIe siècle, ne faut-il pas plutôt se demander s'il s'est jamais vraiment éloigné ? »Autour de Claude Dargent, Raphaël Liogier et Bruno Duriez, plusieurs auteurs réintérogent les liens entre religions et valeurs. Par ordre alphabétique: Pierre Bréchon, Claude Dargent, Fabrice Desplan, Bruno Duriez, Martine Gross, Yves Lambert, Raphaël Liogier, Guy Michelat, Sonia Tebbakh.
    Ma contribution poursuit l'analyse du lien entre valeurs adventistes et antillanité. Mais notons surtout que ce volume renferme l'une des dernière contributions du regretté Yves Lambert, dont la notoriété scientifique s'est entre autre justifiée par les analyses qu'il réalisa sur les valeurs et la religion en Europe.

    Le fichier ci dessous en PDF vous permettra de découvrir le sommaire de cet ouvrage.

    RELIGION ET VALEURS EN FRANCE ET EN EUROPE.pdf

  • L'adventisme aux Antilles, une Eglise normative (I)

     

    Copie de DSCF0004.JPGVous êtes quelques-uns à avoir réagit négativement à la dernière note, par mails. Des adventistes antillais m'indiquent qu'ils ne sont pas d'accord avec cette affirmation que j'écrivais , même s'ils partagent l'idée. « Dans les publications antillaises se sont essentiellement des points de doctrines qui sont présentés pour par la suite conduire le membre à adopter une conduite bien déterminée. Il y a là une différence fondamentale dans l'éthique, l'épistémologie même des publications antillaises et hexagonales. La connaissance est édictée dans les publications antillaises, alors qu'elle est proposée dans la Revue Adventiste présente dans l'Hexagone ». En fait c'est simplement la différence avec l'hexagone que je mets en évidence qui surprend mais pas l'analyse des publications adventistes aux Antilles. C'est l'occasion de vous livrer deux notes sur l'adventisme antillais, que je qualifie de normatif. J'entends par là que l'adventisme aux Antilles se concentre essentiellement sur l'affirmation des normes du groupe. Le retour réflexif sur ces derniers ou sur des questions sociales n'est pas une perspective importante chez les dirigeants (ce n'est pas le cas chez les membres).

     

    Lire la suite

  • Eglise Adventiste et scrutin présidentiel aux Antilles (mis à jour)

    medium_Vote.jpgJe devais vous publier la présente note après les élections présidentielles autour du lien entre politique et valeurs adventistes aux Antilles à la lumière des élections présidentielles. Mais vous êtes nombreux à anticiper en demandant si les adventistes antillais participent au vote. Dans un récent échange Sébastien Lherbier, animateur du site droit des religions me sensibilisait sur le choix de hauts dirigeants, adventistes aux Antilles, de ne pas se rendre aux urnes.  Dans Le Monde daté du 21 avril 2007, un important dirigeant de la Fédération Adventiste de la Martinique indique que "le quatrième commandement ordonne que le samedi soit réservé à l'adoration de Dieu". Par conséquent il indique ne pas participer au scrutin tout en laissant le libre choix aux membres des communautés adventistes.  Il faut dire que depuis plusieurs mois, les adventistes antillais se posent une question : faut-il aller voter ou pas aux élections présidentielles qui se déroulent pour les deux tours un samedi dans les DFA (Départements français d’Amérique) ?

    Lire la suite