Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Actualité - Page 5

  • Poème d'Ernest Pépin à Edouard Glissant: LA BELLE PAROLE DU MONDE

    Mort d'Edouard Glissant, Hommage Ernest Pépin à Edouard Glissant, Poème à Edouard Glissant, Disparition Edouard Glissant, Hommage à Edouard Glissant, Décès Edouard GlissantLes hommages en mémoire de Glissant affluent. J'en reçois plusieurs. Indiscutablement le poème qu'Ernest Pépin vient d'écrire pour son ami est juste et poignant. A l'initiative de l'auteur je vous le porte. En fin de poème un lien vous permettra de le télécharger.

     

    POUR EDOUARD GLISSANT

     

    Tant de paroles offertes aux mains du monde

    Remaillées aux fleuves souterrains

    De grands chaos nous guettaient en bordure de nos îles

    De grands rêves soulevaient nos vagues

    Et enfouissaient les mots sous les sables du monde

     

    Voici que pleurent les filaos

    Nous avons passé le seuil des Indes

    Passé le seuil des syllabes inconsolées

    Car nul n’est à l’abri du silence

    Et la vie est toujours un piège qui recommence

    Et ce que nous habitons c’est la pensée du monde

     

    Ivresse des mots

    Malemort des mots

    Nous sonnerons les pluies métisses

    Nous ameuterons la Lézarde

    Car

    Nous sommes un peuple de traces prophétiques

    De paroles dénouées

    De paroles volées au mur de l’horizon

    Et le conte en nous a toujours fait sa ronde

     

    Pays fêlé et de mers dilatées aux flancs du monde

    Nous en savons l’usage et le boucan de soleil noir

    Le balan du souffrir

    L’allégresse des argiles

    La roche ingouvernable aux portes des rivières

     

    Pays de sel

    Le poète a jeté les dés des secrets

    Tapissé le gouffre de nos lumières

    Et défroissé les midis de la mer

    Naissance des naissances

    Le poète fait foule

    Et sa mort justifie le soleil des consciences

     

    Chacun inventera ses mots

    Chacun sondera son propre sel

    Allumera

    Sa propre bougie

    Sa propre étoile

    Pour mieux se souvenir que

    Le ciel s’est incliné pour ramasser sa lumière

    Mais il nous appartient

    Son rêve nous appartient

     

    Nous garderons l’empreinte du Prince

    Nous avons rendez-vous avec l’informulable

    Sa parole

    Est un siècle

    Une jungle en veilleuse

    Ame inquiète du monde

    Un archipel aux yeux d’éclipse

    Sa parole

    Tant de soleils déménagés

    Tant d’océans bouclés aux chevilles des racines

    Tant de villes enjambées

    Tant d’étoiles déterrées

    Je parle au nom d’un poète

    D’une écriture totale et totalement indélébile

    Et je regarde mûrir l’horizon

    Et je demande l’hospitalité du Tout-Monde

    Et je plante un acomat

    Et je ceins le rocher du Diamant

    Qui emprunte ton visage à venir

    Cette louange couronnée d’oiseaux marins

    Ce gardien royal inspiré par tes songes

    Et dans ce lieu

    Où la pierre se fait flamme

    Dans ce lieu de beauté intraitable

    Je regarde passer l’âme du monde

    La belle parole du monde

     

     

    Ernest Pépin

    Faugas le 04 février 2011

    Lire la suite

  • Edouard Glissant est mort: hommage d'Ernest Pépin

    Edouard Glissant, Mort d'Edouard Glissant, Hommade d'Ernest Pépin à Edouard Glissant, Disparition d'Edouard Glissant, décès d'Edouart GlissantAlors que le colloque "Justice, Paix, et Réconciliation" organisé par AGAPE Média en Guadeloupe sous la direction de Jean Claude Girondin s'est terminée en référence à Edouartd Glissant, on apprend la mort de ce dernier. Eclipsée par l'actualité Tunisienne et Egyptienne, la disparition de Glissant doit cependant rappeler l'attachement de cet homme de lettres aux valeurs humanistes. Alors que je préparais un texte en hommage, j'ai reçu de mon ami Ernest Pépin des lignes dont il demande la diffusion massive. Les voilà. Elles sont aussi en format PDF en fin d'article. Sans détour je vous laisse découvrir ce texte qui se dinstingue des autres hommages que nous pouvons lire sur le web notamment.


    _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


    De Ernest Pépin


    EDOUARD GLISSANT : Une âme inquiète du monde !


    Décès d'Edourt Glissant, Dispartion Edouart Glissant, Hommage Ernest Pépin à Edouart Glissant, Mort d'Edouart GlissantA l’annonce de la mort d’Edouard Glissant tant d’images me viennent qui témoignent d’un long et fécond compagnonnage. Edouard Glissant en Martinique, fondateur de l’Institut Martiniquais d’Etudes, auteur du Discours Antillais, du Quatrième Siècle, de Malemort. Edouard Glissant, Joël Girard et moi dans l’éblouissement de Carifesta à Cuba, rencontrant (grâce à Edouard) des sommités comme Nicolas Guillén, René Depestre et même Fidel Castro ! Edouard Glissant à l’Unesco,  fier d’avoir fait paraître un numéro du courrier en créole. Edouard Glissant, avec Patrick Chamoiseau, Gérard Delver, à Strasbourg à l’occasion de la rencontre organisée dans le cadre du Parlement des écrivains persécutés (avec comme invités : Salman Rushdie, Tony Morrison !).

    Edouard Glissant dans des colloques !

    Edouard Glissant au Diamant !

    Glissant et le Prix Carbet !

    Etc.…Etc.…

    Tant d’images, de moments partagés, d’aventures intellectuelles, de présence au monde qui m’amènent à considérer qu’il demeurera l’un des penseurs fondamentaux du XXIème siècle !


    Lire la suite

  • Colloque "Justice, Paix, Réconciliation" en Guadeloupe

    Les orateurs se succèdent. On ne peut évidemment pas encore dresser de conclusion mais une tendance générale se dessine et doit déjà être soulignée. Incontestablement le public, majoritairement composé de protestants, mais aussi de citoyens non religieux, tous soucieux de voir créer « une autre Guadeloupe », pose clairement des questions concrètent.
    Serge Molla.jpgLes intervenants, d’une qualité exceptionnelle, ont pour l’instant développé à la lumière de l’exemple de Martin Luther King, la nécessité de construire un idéal élevé pour soi, son entourage, la Guadeloupe. Serge Molla, revenant sur l’exemple américain note que l’ampleur du combat et du succès de King n’étaient pas pensés initialement. Le King avait des ambitions concrètes pour l’acquisition de droits. Mais l’idée qu’il avait de l’humain faisait qu’il ne pouvait pas éviter la thématique de la réconciliation. Curtiss Paul DeYoung constate que différents leaders religieux qui luttent pour l'égalité ont un engagement dont les résultats dépassent les attentes, même si leur combat va souvent entraîner des phases difficiles dans la conscience de ces leaders.

    L’auditoire ayant bien perçu tous les enjeux a en arrière plan la réalité guadeloupéenne. Un besoin de réponses pratiques, applicables, apparaît. Toutes les interventions du public, dans des sensibilités différentes posent le Comment. Là est le premier enseignement de ce colloque. Le public présent témoigne d’un souci de prendre part à la construction de la réconciliation.
    Curtiss Paul DeYoung.jpgDès vendredi Patricia Braflan-Trobo rappelant le poids de l’esclavage dans la structuration des liens sociaux aux Antilles, posait clairement la difficulté du vivre ensemble dans une société racialisée. Max Jasor, soucieux du succès d’une démarche de réconciliation, indique  le caractère incontournable de la communication intime entre des populations qui s’opposent en permanence. En un mot, comment faire échanger ensemble les antillais y compris les békés. Le temps de l’échange intime, certainement discret, sincère, vrai, honnête est venu.

    La suite de l’échange devra certainement répondre à la question du Comment. Mais des pistes sont lancées. Un cap, grâce à la pluralité des interventions, est fixé. On verra les orientations devant lesquels le public sera sensible puisque des orateurs vont maintenant présenter la mise en oeuvre, concrète, de la Justice, la Paix et la Réconciliation.

  • Colloque "Justice, Paix et Réconciliation" en Guadeloupe

    Justice Paix Réconciliation - Guadeloupe 2011.JPGDu 21 au 29 janvier 2011 la Guadeloupe accueille une semaine de conférences autour du thème « Justice, Paix, Réconciliation ». L'objectif est de réfléchir à partir du cas historique de Martin Luther King pour créer les conditions d'un dialogue, de l'équité, dans un pays où l'inégalité sociale est criante.

    Je serai le principal modérateur de cette programmation. Parmi les invités Serge Molla, Patricia Braflan-Trobo, Frédéric de coninck, François Durpaire, Pierre Hazan, Neal blough et Max Bélaise.

    Ce programme s'articule autour de différentes approches de l'Espérance. Une question simple est posée: comment construire une espérance réaliste dans une Guadeloupe qui cherche à se construire?
    Je reviendrai sur mon livre, mais surtout à l'aide des différentes contributions il s'agira de rendre concret, réaliste, la construction de l'avenir.

    Lire la suite

  • "L'Outre mer n'en a pas finit avec la crise"

    la-croix.jpgCeux qui ont feuilleté mon livre savent maintenant que je suis un lecteur du quotidien La Croix. Ce dernier vient de publier un article sur l'état de la société antillaise alors qu'elle va accueillir les vœux du Président de la République ce dimanche 9 décembre. Globalement, bien que je n'aime pas le mot de crise, l'article cerne bien la situation. Que faudrait-il ajouter?

    Lire la suite

  • Les dessous des inondations en Guadeloupe: aménagement du territoire et météorologie.

    innondation guadeloupe.jpgDès inondations des enseignements doivent être tirés. Le premier est de loin la question de l'aménagement du territoire. La ville de Morne A l'Eau n'a jamais aussi bien portée son nom. La ville des Abymes, tout le monde le sait, ainsi que les Grands Fonds, regorgent de quartiers où l'évacuation des eaux pose un véritable problème. Les inondations conduisent donc à poser la question de l'aménagement du territoire guadeloupéen. Il ne suffit pas de gagner du terrain sur la mangrove comme ces dernières années, mais de réellement évaluer les risques que courent des centaines de milliers de guadeloupéens. Si on rajoute les risques d'éboulement c'est une grande partie de la Guadeloupe qui est en zones à risques.

    Lire la suite

  • Commentaires xénophobes après les inondations en Guadeloupe

    innondation guadeloupe.jpgAlors que la Guadeloupe affronte des pluies diluviennes qui ont pour bilan provisoire 5 morts, des commentaires d'internautes doivent être dénoncés car ils sont toujours le reflets de pensées bien encrées. En effet après les grèves, les inondations ont permi l'apparition de propos xénophobes.

    Lire la suite

  • BONNE ANNEE

    bonne année.jpg

    Simplement et sincèrement, bonne et heureuse année à tous.


    Que cette année vous apporte ce que vous espérez, mais surtout mieux. Et comme le disait Henri Desroche, n'oublions pas que :


     L'espérance est doublement espérée: elle n'obtient pas ce qu'elle espère et obtient ce qu'elle n'espérait pas pas

     

    Sociologie de l'espérance, 1973

     

    Retrouvez cette approche de l'Espérance dans mon dernier livre Entre espérance et désespérance, pour enfin comprendre les Antilles

  • Leçons antillaises au mouvement social français contre la réforme des retraites

    Baroud d'honneur 02.jpgTerres de râleurs, fainéants, perpétuels retardataires, inorganisés... sont des clichés distillés pour parler des antillais. Lors des grèves générales en 2009 ils étaient omniprésents dans la bouches de commentateurs avertis. Aujourd'hui que le mouvement social en France connait un échec dans sa lutte contre la réforme des retraites, c'est bien dès Antilles que les principales leçons de lutte sont données.
    Les sondages étaient clairs: entre 65 et 70% des personnes interrogées déclaraient soutenir la grève. Pourtant le succès n'est pas au bout. Pourquoi ? La première raison est certainement la détermination gouvernementale et le discours socialiste qui a du mal à s'éclaircir. Mais regardons du côté du mouvement social lui-même et le rapport qu'ont les français avec la grève. Et si c'était là, la principale explication de l'échec de la résistance syndicale et populaire ?

    Lire la suite

  • Entre espérance et désespérance, le 23 novembre 2011 à Pointe-à-Pitre

    Editions empreintes.jpgAvec les éditions Empreinte la promotion de mon dernier livre se réalise dans la Caraïbe. Elle débute en Guadeloupe ce 23 novembre 2011 à la salle Rémy Nainsouta de Pointe-à-Pitre en présence de la presse et de professionnels principalement.

    Je rappelle que le livre Entre espérance et désespérance, fut le premier à proposer une analyse de la crise de 2009 et du référendum qui suivit en Martinique et en Guyane. Récemment Jean Hassenforder a considéré le livre comme Une voix originale.

    Rémy Nainsouta.jpgJe serai ce 23 novembre à la salle Rémy Nainsouta de Pointe-à-Pitre à 19h. La presse y est conviée ainsi que les responsables de bibliothèques et de médiathèques. Plus d'informations dans le dossier de presse qu'a réalisé Gospel Company Production (qui s'excuse des coquilles) dans un contexte tendu.

    En plus du dossier, vous trouverez l'invitation à la présentation d'Entre espérance et désespérance.

     

    TELECHARGEMENT DU DOSSIER DE PRESSE POUR LES PROFESSIONNELS

  • L'Observatoire Européen de la Laïcité

    Observatoire européen de la laicité.GIFLe nouvel Observatoire Européen de la Laïcité basé à Bruxelles est constitué de chercheurs qui ont pour ambition de rendre compte, sur la base de travaux objectifs et sanctionnés par des pairs, de l'état de la pluralité du phénomène religieux. L'observatoire est issu de la volonté et des efforts de Régis Dericquebourg. Etudiant de Jean Séguy, Régis porte un intérêt indéflectible à comprendre les expressions singulières du religieux dans les sociétés occidentales.

    Autour de Régis, plusieurs chercheurs dont Bernadette Rigal-Cellard connue pour ses travaux sur le religieux nord américain. Outre cette dernière et moi-même, plusieurs autres chercheurs s'intéressent et s'impliquent dans cette démarche réflexive.

    L'O.E.L. par les fonctions de ses membres est impliqué dans plusieurs réseaux scientifiques. Il est donc un lieu d'expression, de diffusion et de vulgarisation. Il met aussi à disposition de ceux qui y sont sensibles les expertises de ses membres.

    Alors que le religieux est une question qui interroge le politique, le management d'entreprises, les associations, les églises ou encore les médias, la création de l'O.E.L est une réponse aux mutations du religieux dans notre société. A votre disposition, l'Observatoire s'insère dans la vie de la cité dans une époque où les questions autour de la diversité religieuse se posent et suscitent les crispassions, le communautarisme ou une lecture radicale de la laïcité.

    En mai dernier, Charles Carter proposait dès les premières heures une présentation de l'O.E.L encore accessible sur son blog.

  • Les protestants en France, une famille recomposée

    croix-huguenote.gifMise à jour de la note grâce aux précisions de Muriel Menanteau du service de communication de la F.PF.

    Contact email : Muriel Menanteau

     

    Je n'y serai pas, mais ceux qui sont à Paris du 18 au 20 novembre pourront assister au Colloque « Les protestants en France, une famille recomposée ». Ces journées résultent d'une colossale enquête menée par une équipe de chercheurs, dont moi, et pilotée par Sébastien Fath. L'animation scientifique fut réalisée par le Groupe, Sociétés, Religions Laïcités. Le programme est accessible sur le site de la Fédération Protestante de France.

    C'est l'occasion de se rendre du dynamisme, de la pluralité et des différentes formes d'expression du protestantisme en français. Le colloque se déroulera à l'amphithéâtre "Bourgogne", 8 rue d'Athènes, à Paris sous le patronage de la FPF. Il est une initiative de l'IESR dirigé par Jean Paul Willaime. Des éléments factuels seront présentés sur la base des données des enquêtes IFOP mais surtout à partir d'informations glanées au plus près des acteurs protestants. Pour ma part, j'ai pu transmettre une sommes d'informations sur l'Eglise Adventiste. Certaines mesures évidemment l'étendue de cette organisation et d'autres son mode de fonctionnement. Cela permet de comparer les données avec celles d'autres communautés. Il me paraît important de souligner la bonne collaboration avec l'Eglise Adventiste qui a spontanément transmis des informations d'une grande précision et actualisées.

    fath s.jpgLes données obtenues furent denses, surtout sur un autre volet qu'est le protestantisme dans le Nord de la France. Grâce à Jean Vilbas, j'ai pu établir une carte précise du protestantisme dans le Nord et le Pas de Calais. Cette cartographie reste encore à exploiter puisqu'elle bouge énormément. Elle ne pu l'être dans les temps pour le colloque de novembre, mais j'espère bien un jour la diffuser.

    Parmi les choses non diffusées il y a aussi les informations sur le protestantisme d'Outremer. Là les lecteurs du rapport de recherche coordonnée par S. Fath auront des informations précises. Par nature elles mettent en évidence la diversité du protestantisme en Outremer. Très certainement cet aspect du protestantisme mériterait à lui seule un colloque.

    Bon colloque aux veinards qui seront à Paris en cette période. Pour ce qui est de moi, ce sera le lancement de la promotion de mon dernier livre aux Antilles que vous pourrez suivre ici.

  • La dengue aux Antilles: bien plus qu'une question de santé publique

    Dengue moustique.jpgLa dengue est une pathologie très répandue. Fièvre intense, sensation de froid, perte d'appétit, mais surtout des courbatures importantes vous envahissent. Elle est si virulente qu'il arrive de délirer surtout dans le sommeil. La dengue est une atteinte généralement bénigne et en une semaine on est normalement remis. L'épidémie a mis en évidence plusieurs éléments qui mélangent tendancieusement réalités et idées reçues. Elle pose un aspect des problèmes sociaux aux Antilles et est un révélateur de la relation de la France aux Antilles.

    La dengue serait-elle le résultat d'un manque de civisme?

    C'est vrai partiellement. La dengue se véhicule surtout par la femelle du moustique aedes aegypti. Le mode de vie humain donne des conditions idéales pour la reproduction de ce moustique en zone tropicale. Combattre la dengue passe par des attitudes à éviter. Il est ainsi recommander de ne pas offrir à ce moustique des lieux propices à sa reproduction. Tous les accès aux eaux stagnantes doivent lui être fermés. Il s'y reproduirait. Ainsi aujourd'hui, après les messages d'alertes de la grippe A, vous aurez dans plusieurs lieux (aéroport, espaces d'accueils...) des appels à sensibilisation invitant à ne rien laisser trainer dans l'environnement qui permettrait à l'aedes aegypti de proliférer.

    Lire la suite

  • "Diffamation" du cultuel antillais. Réflexion en prolongement d'un article à paraître

    Conscience et Liberté.JPGCouverture Entre espérance et désespérance.JPGLe premier chapitre de mon dernier livre est une prise de position. J'affirme qu'aujourd'hui les croyances antillaises sont incomprises. En fin de livre je souligne par exemple que la vitalité de groupes religieux antillais est une source de dynamisme du protestantisme. Des responsables politiques, voire des juges, font des affirmations surprenantes faites de stéréotypes sur les antillais. En filigrane ils posent que les antillais seraient des naïfs manipulés par des groupuscules. Remarquons que cette idée est aussi présente dans la lecture de moult intellectuels antillais sur le religieux antillais. Je ne partage pas celle-ci car les populations ne sont pas passives. Elles sont acteurs de leur univers cultuel. Outre ce cas antillais que j'ai déjà longuement analysé, l'occasion m'a été donné de prolonger le débat dans un article à paraître sur la diffamation des groupes religieux. Il sera dans plusieurs mois accessible dans la revue Conscience et Liberté. Cette revue est un organe de l'Association Internationale pour la Défense de la Liberté Religieuse.

    Lire la suite

  • Du racisme au réductionnisme ou ce que traverse les Roms aujourd'hui.

    ROMS à PARIS.jpgLes vacances se terminent aujourd'hui. Je m'engage encore une fois à être plus fidèle à ce blog, surtout qu'il y a des discutions que j'ai laissé en cours. Mais pour l'heure l'actualité me force à encore vous parler de mon dernier livre. Entre espérance et désespérance, Pour enfin comprendre les Antilles, commence par un chapitre sur le réductionnisme. Le mot a plusieurs sens. Dans le livre j'insiste sur un aspect qui est très important. Aujourd'hui le racisme se déguise, se dilue dans le réductionnisme. Il s'agit de caricaturer une culture pour mieux asseoir une domination sur elle. Comment ? Je vous invite à feuilleter ce premier chapitre.

     

    Lire la suite