Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Actualité - Page 9

  • Affaire Sevran: brève réaction

    medium_Sevran.jpgJe n’aime pas, sauf avoir été questionné sur le sujet faire des détours par l’actualité raciste et antiraciste. Mais en réponse à quelques sollicitations je fais la précision suivante face à « l’affaire Sevran ». Je crois que les réponses du Collectif des DOM et de l’Etat du Niger sont les plus adéquats.

    Lire la suite

  • Agenda Black Word Collection

    medium_agenda_bwc_2007019.3.jpgL’Agenda Black World Collection est en vente sur le site http://www.blackexplorer.com. Comme la livraison de l’an dernier il s’agit d’un magnifique outil permettant de connaître, pédagogiquement et journellement, l’apport d’individus de peuples noirs à l’humanité. D’anonyme, tout simplement parce qu’honni par l’histoire officielle à des personnalités célèbres, voire actuelles comme Christiane Taubira, l’Agenda BWC est une prouesse si forte que l’on se demande pourquoi cette initiative n’est pas très ancienne. Quoi qu’il en soit, moi qui suis sans lien avec les initiateurs et porteurs de ce produit, et par conséquent sans information sur leur motivation, BWC contribuera certainement à combler les ignorances, pour un mieux vivre ensemble. Rien n’est à ce sujet plus parlant que la présentation des éditeurs que vous pouvez lire en cliquant sur la photo suivante.

    BWC est certainement un des cadeaux, que le républicain à l’écoute des cris du droit à la différence dans l’espace commun, se doit d’installer sous tous les sapins de Noël. Secrétaires, professions libérales, particuliers, enseignants, chercheurs, voilà un agenda silencieux qui fera du bruit dans les consciences, surtout dans celles atteintes par les fluxions de la xénophobie, du rejet de l’autre. Res non verba, est une devise qui accompagnerait très bien BWC.medium_agenda_bwc_2007002.3.jpg

  • Entretien de Janine Tavernier au Monde

    medium_Tavernier.jpgJ’ai beaucoup critiqué ici implicitement ou explicitement le travail d’organisations dites anti-sectes. En effet celles-ci usent d’une logique qu’elle dénonce, à savoir une vision dualiste et simpliste du monde religieux, refusant toute ouverture vers toute autre discours que le sien, considérant les sociologues comme des silencieux complices, voir des promoteurs de groupes dangereux. Ces derniers ont une vision pathologique du religieux. Les groupes, parce qu’ils sont minoritaires et/ou nouveau sont perçus comme des fléaux, des fluxions sociales, qui peuvent se diffuser dans l’ensemble de la société. Comme une épidémie il faudrait donc les combattre !

    Lire la suite

  • Archives video de la commission parlementaire relative à l'influence des mouvements à caractère sectaire et aux conséquences de leurs pratiques sur la santé physique et morale des mineurs

    medium_s_levy.jpgUne brève note pour informer que Sébastien Lherbier signale la mise en ligne des archives vidéo de la commission parlementaire. Comme lui, dans la continuité de la précédente note, je vous invite à visionner l’audition de Didier Leschi, responsable du Bureau des cultes au Ministère de l’Intérieur. Enfin, regardez des réactions des parlementaires, qui se renferment à observer les Témoins de Jéhovah avec un dogmatisme sectaire, alors que l’auditionné, s’appuyant sur ces observations et la jurisprudence, invite à considérer les TJ comme une association cultuelle.

     

    Les archives : http://www.lcpan.fr/sommaire_secte.asp

     

    Plus particulièrement l’audition de Didier Leschi du 17 octobre et diffusée le 23 octobre : http://www.lcpan.fr/secte29.asp?tc=000000

     

    Blog de Sébastien Lherbier : Droits des religions.

  • Jean Arnold de Clermont: "La commission parlementaire risque de créer des troubles"

    medium_Jean_Arnold_de_Clermont.jpgJe disais ici que s’il existe un groupe religieux qui concentre tous les fantasmes de notre société, ce serait certainement les Témoins de Jéhovah. Je le redis sans être un partisan de leur doctrine. L’audition du responsable du bureau des cultes du Ministère de l’Intérieur semble aller vers la démystification des Témoins. Enfin, malgré le cout politique, l’administration veut considérer les TJ comme une organisation cultuelle. Si les Renseignements Généraux et autres services de l’Etat, qui souvent s’engouffrent dans la thématique du complot ou de la manipulation, considèrent que les TJ regroupent les critères objectifs qui permettent une attribution officielle du titre d’organisation cultuelle et surtout un traitement symbolique lié à ce statut, c’est que vraiment, il serait grotesque de dire le contraire !

    Lire la suite

  • Effervescence religieuse en Afrique Noire: rions rérieusement

    medium_rfi.jpgSur RFI, l’émission Média d’Afrique a permis dans une saga de découvrir l’effervescence religieuse en Afrique. Media d’Afrique s’appuie malheureusement sur une définition populiste des sectes comme un espace de...

    Lire la suite

  • Partagez votre conversion à l'Eglise Adventiste

     

    medium_machine_a_ecrire.jpgJ’ai depuis bientôt 7 ans accès à une masse importante de récits d’individus qui relatent leur conversion à l’Eglise Adventiste. Une centaine de ces témoignages sont des "récits complets". J’entends par là des adventistes qui ont pris le temps en plusieurs heures, plusieurs rencontres, d’accepter que soit enregistré leur biographie, de la naissance au moment de l’interview et cela de manière non directive. Cette démarche permet de mettre en évidence les caractéristiques des conversions à l’adventisme. Elle m’a conduit déjà à noter que dans l’adventisme il y a des traits communs entre convertis mais surtouts des différences qui autorisent, schématiquement, de construire des "types idéaux", des catégories dynamiques, de convertis à l’adventisme. Je ne manquerai pas de vous tenir informer à ce sujet. C’est fort de ces témoignages que je dis que les convertis à l’adventisme ne sont pas des manipulés, mais des individus conscients des choix qu’ils opèrent.

    Lire la suite

  • Appel à communication.

    medium_logo_SISR.gifA l’occasion du 29e Congrès de la Société Internationale de Sociologie des Religions (SISR) qui aura lieu en Allemagne (juillet 2007), de nombreuses contributions thématiques sont attendues. L'atelier 15 de ce congrès se penchera sur les religions de guérison. Le but de cet atelier est d’examiner les relations entre la santé, la maladie, le bien-être et la religion en particulier dans les groupes religieux minoritaires et dans divers courants spirituels. Vous voulez participer à cet atelier comme intervenant, en vous basant sur des analyses de terrain, envoyez une courte proposition de contribution à Régis Dericquebourg avant le 14 Octobre 2006 via l’un des contacts mails suivant :
    redericq@tele2.fr ou sociologiser@aol.com. N'oubliez pas de mentionner votre éventuel institution de rattachement.

    Pour connaître les conditions générales de participation au Congrès qui aura lieu visitez le site de la SISR. Vous pouvez aussi TELECHARGER L'ENSEMBLE DES APPELS A COMMUNICATION ET AUTRES INFORMATIONS PRATIQUES.

  • Oulala... Non le Pape n'avait pas raison: Mise au point

    medium_Benoit_XVI_.jpgFace aux emails reçus juste une précision. Le Pape n’avait évidemment pas à faire allusion à l’Islam en se cachant derrière une citation. D’ailleurs, personne n’en est dupe. L’ex Cardinal Ratzinger est loin de porter dans son cœur les croyances musulmanes. Et là pas besoin de développer. Ma précédente note visait simplement à montrer que la démonstration papale n’entraîne pas uniquement des relations fiévreuses et porteuses de violences chez tous les musulmans. Je crois, que le sociologue, à la différence du journalisme complaisant ambiant, se doit de montrer la polychromie du monde. En ce sens je vous ai relayé ici une réaction forte intéressante à mon avis, car elle participe à une réinterrogation de l’Islam par des musulmans, qui se demandent, en quoi leur attitude se différencie ou se rapproche de ce qu’ils pensent être une provocation papale. Je n’ai pas insisté sur le caractère provocateur des propos du Pape, car de mon avis il est logique qu’in pommier fasse des pommes ! Il est bien plus intéressant de voir la bonne instrumentalisation par des musulmans des mots du Pape, loin de se que l’on entend dans le champ médiatique. Voilà, j’espère avoir été plus précis : oui le Pape a choqué. Non, tous les musulmans ne sont pas immatures dans leur réaction.

  • Quand les propos de Benoit XVI poussent à une autocritique de musulmans sur l'Altérité

    medium_benoitxvi.jpgLe blog discute de l’altérite en se basant sur l’exemple de l’Adventisme. Le but est de montrer la complexité du regard de l’Eglise Adventiste sur elle-même, sur la société, et de différents acteurs sociaux sur l’adventisme. Finalement ce n’est qu’une contribution minime pour mieux comprendre les interactions humaines. De fait, il m’a semblé que je ne pouvais faire l’économie d’un détour par "l’affaire" des propos de Benoît XVI envers l’Islam. Les propos de Benoît XVI lors de la construction d’une réflexion, faisant allusion à des commentaires sur l’Islam et la violence, ont entraîné les remous que l’on connaît. Malheureusement, dans ce débat, les médias ne font pas d’écho de positions venant de musulmans qui, rejetant les propos du Pape, acceptent de faire l’autocritique de leur représentation du Monde Chrétien. A ce titre, je reproduis ici, un article du Soir d’Algérie, journal qui ne veut pas être enfermé dans une identité religieuse, mais se définit comme Kabyle.

    Le journaliste, Ahmed Halli, auteur de cette édifiante analyse s’émeut de la surprise face aux propos du Pape, dirigeant catholique, parlant à ce titre. Mais le plus surprenant reste pour lui le caractère disproportionné de la réaction, qui empêche nombres de musulmans à s’interroger sur leurs propres représentations du monde chrétien, qui dépasse au quotidien l’éventuelle violence des propos du Pape ! Un autre surprise qui est dans le chapeau de l’article et qui n’apparaît pas dans l’extrait est la rapidité avec laquelle des musulmans se sont indignés, à la différence de l’épisode des caricatures de Mahomet. A ce titre il écrit : "A la différence des caricatures offensantes de l’année dernière, la réaction a été quasi immédiate. C’est que la machine de l’indignation est désormais rodée".
    Bonne lecture, en vous rappelant que l’article n’est qu’une illustration d’un autre regard d’un journal Kabyle (précision importante) sur les réactions et surtout l’absence de pertinence dans lesdites réactions.

    En fin de document, le discours de Benoît XVI téléchargeable en PDF. 

    Lire la suite

  • Huitième rapport du Département d'Etat Américain sur la liberté religieuse

    medium_Condoleezza_Rice.jpgCe vendredi 15 le Département d’Etat (D.E)  Américain a publié la huitième édition annuelle de son Rapport sur la liberté de religion dans le monde, qui couvre la période allant de juillet 2005 à juillet 2006. Ce rapport résume les dispositions prises par le D.E pour promouvoir la liberté religieuse. Conformément à la loi de 1998 qui établit les obligations du rapport, ce dernier résume les « actions de gouvernements qui font obstacle à cette liberté, notamment la répression de l'expression religieuse, la persécution religieuse et la tolérance de la violence à l'encontre des minorités religieuses ». La loi de 1998 oblige le D.E à établir une liste de pays qui ont « commis ou tolérés des infractions particulièrement graves à la liberté de religion ». Doivent être désignés comme des « pays particulièrement préoccupants » (PPP) qui aujourd’hui sont pour le D.E l'Arabie saoudite, la Birmanie, la Chine, la Corée du Nord, l'Érythrée, l'Iran, le Soudan et le Vietnam.
    Le rapport s’appuie sur un concept fondamental permettant de définir l’atteinte par un Etat à la liberté religieuse. Il y a abus lorsqu'un gouvernement réprime l'expression religieuse d'une population qui pratique de manière pacifique, sous prétexte d'atteinte à la sécurité nationale. Fait intéressant le rapport considère que la lutte contre le terrorisme ne doit pas justifier les atteintes à la liberté religieuse (intéressant n’est-ce pas ? Passons !).

    Lire la suite

  • L'Eglise Adventiste participe au plan Bush contre le SIDA en Ouganda

    Dans une récente note sur son blog Sébastien Fath met en exergue les erreurs du regard de l’administration Bush sur le religieux. Il note que le président américain ne maîtrise pas l’histoire religieuse de son pays et a une vision erronée du rapport de Lincoln au religieux, alors qu’il prétend s’inspirer de ce dernier. Reprenant un récent article critique du Washington post, Fath met en évidence ces deux manquements de G. Bush Junior tout en notant que le président américain surfait sur la réhabilitation dans la société américaine des valeurs (religieuses) conservatrices. C’est sur ce premier point que note Fath, que je vous propose de glisser. Plus précisément, regardons une illustration de la politique de santé et de développement économique des pays pauvres de la Maison Blanche à partir d’une dépêche de l’AFP passée anonymement.

    Lire la suite

  • L’Adventisme religion de la santé : un exemple.

    medium_logo_sante.jpgL’une des analyses que je fais de l’adventisme vise à établir le concept de « religion de la santé ». Entendons par là les groupes religieux qui placent au centre de leur analyse une relation au corps visant à optimiser le bon fonctionnement de ce dernier. Dans une précédente note j’écrivais : "Les religions de la santé ont une vision essentiellement préventive. La pathologie est vue comme pouvant être évitée et résulte de l’apparition du pêché, c’est-à-dire d'une césure relationnelle entre l’individu et la divinité...

    Lire la suite

  • Yves Lambert est décédé


    Ce chercheur, analyste incomparable des liens entre valeurs et religions, fin manieur des méthodes quantitatives nous a quitté.

    Je ne connaissais pas Yves Lambert, puisque mon entrée comme rattaché au Groupe, Sociologie, Religions et Laïcités, correspond au moment où sa santé connut une forte dégradation. Alors il va de soit que je ferai aucun développement sur l’homme, ni sur son œuvre. Des  chercheurs beaucoup plus en contact avec lui et sa recherche rendront compte avec plus de justesse de la marque que Lambert a laissé dans la sociologie du fait religieux. D’ailleurs je n’hésiterai pas à les solliciter pour ici vous parler d’Yves Lambert.

    La disparition d’Yves Lambert est pour moi une défaite. En effet, ma passion pour la sociologie de la religion est en grande partie liée à un choc que j'eu à la lecture de ses travaux sur les « Valeurs des français ». Mon désir était de le rencontrer pour lui en rendre compte et surtout le remercier. De plus son article, les religions comme système de maximisation, est au centre de mon approche, visant à rendre compte des groupes religieux comme étant des espaces de rationalisations stratégiques.

    L’heure n’est pas à développer sur ce point, mais à remercier ce grand chercheur pour les perspectives qu’il a initié. Aujourd’hui, après une famille, c’est toute la sociologie de la religion qui est en deuil. Alors sobrement, et anonymement, merci monsieur Lambert.

  • Portrait de la population immigrée en France par l'INSEE

    Voilà qui tombe en clin d’œil à notre note précédente : l’INSEE publie les chiffres sur l’immigration. Quelques journaux en font même une large place dans leurs colonnes. Le Nouvel OBS sur son site internet indique sobrement que « L'Insee dresse un portrait de la population immigrée », résumant simplement les données du recensement 2004 et 2005 publié par l’INSEE. De son côté le Figaro ne veut que l’on retienne du recensement avant tout que la forte évolution des populations venant d’Afrique noire. En une du site internet de ce journal on peut lire : « Forte hausse de l’immigration d’Afrique noire ».
    Cette enqûete intéresse le sociologue du fait religieux, car il constate la forte présence d'immigrés dans les groupes religieux minorotaires. Comprendre la problématique migratoire, c'est aussi comprendre l'évolution de la sociologie de plusieurs groupes religieux en France.
    Le numéro 1098 d’INSEE Première qui reprend au travers de la plume de Catherine Borrel les grands enseignements du recensement, ne peuvent pourtant se limiter à l’enseignement essentiel que retient le Figaro. Qu’apparaît-il ?

    Lire la suite