Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sociologiser: blog de Fabrice Desplan, Sociologue - Page 5

  • Francis Lalanne, mon livre ENTRE ESPERANCE ET DESESPERANCE et la fin de la tournée aux Antilles

    00FA00AA01034694-c1-photo-oYToxOntzOjU6ImNvbG9yIjtzOjU6IndoaXRlIjt9-francis-lalanne.jpgLa présence dans les médias d'Entre espérance et désespérance aux Antilles continue jusqu'à la dernière minute de la promotion. Mon passage à Guadeloupe 1ere TV le 8 décembre dans l'émission En attendant l'info avec Francis Lalanne a été un véritable moment où un grand public a pu découvrir le livre. Ce mercredi 8 décembre a été bien géré par Event & Com qui gère mon passage aux Antilles puisqu'alors que j'étais en direct sur les écrans TV, je passais aussi sur la première radio RCI.

    L'échange en off et en direct avec Lalanne fut très intéressant. J'ai découvert un artiste très intéressé sur les problématiques autour des minorités. J'ai eu plaisir à échanger avec ce dernier qui semble sensible à l'émergence des cultures caricaturées.

    Dimanche 12 décembre fut un grand moment de radio sur Tanbou avec Wozan (Rosan) Mounien ex secrétaire générale de l'UGTG principal syndicat guadeloupéen.

    guadeloupe 1ere.jpgLa tournée de promotion se termine vendredi sur Guadeloupe 1ere (ex RFO) dans l'hebdo culturel à 18h15.

    Autre chose: plusieurs d'entre vous m'indiquent la difficulté à trouver le livre. Il est désormais dans toutes les enseignes à quelques exceptions. Certaines sont en cours de réapprovisionnement en raison de la forte demande. Cette demande fait de l'ouvrage le premier aux Antilles sur l'analyse des conflits sociaux.

    Couverture Entre espérance et désespérance.JPG

    Je reviendrai avec vous sur le contenu des échanges avec les lecteurs. Il y a là, me semble t-il des explications au succès. N’hésitez pas à commander le livre si vous êtes aux Antilles. Dans l'hexagone aucune rupture de stock est signalée. Alors qu'une grève générale tente d'être mise en place par le LKP depuis le 14 décembre, comprenez mieux les conflits antillais dans Entre espérance et désespérance.

     

  • Diffusion de mon interview ce mercredi 8 décembre, 18h30 sur RCI Guadeloupe

    radio_caraibes_international.jpgLe magazine culturelle de Radio Caraïbe Internationale, première radio des Antilles, fait une place à mon livre Entre espérance et désespérance, ce mercredi à 18h30 (heure de la Guadeloupe). Merci à Ingrid Séna qui m'a accueilli dans les locaux de RCI afin de proposer un autre regard sur les Antilles. J'en profite pour de nouveau saluer Judith qui fut la première à m'accorder une interview.

  • ENTRE ESPERANCE ET DESESPERANCE, POUR ENFIN COMPRENDRE LES ANTILLES sur Canal 10 TV

    Canal_10_Guadeloupe_300.jpgLa tournée médiatique aux Antilles continue autour de mon livre Entre espérance et désespérance. Passage à Canal 10 TV demain mercredi 8 décembre 2010. Après le passage sur Radio Tanbou, c'est l'occasion de s'adresser à un public très sensible aux questions identitaires. Mon livre Entre espérance et désespérance, Pour enfin comprendre les Antilles, est un outil pédagogique particulièrement pertinent sur l'identitaire antillais. D'autre part, l'actualité du 14 décembre, avec une grève en perspective fait un clin d'oeil intéressant à mon analyse. Vous pourrez me suivre en direct sur Canal 10 TV

     

  • Mardi 7 décembre, enregistrement sur Guadeloupe 1ere (ex RFO) avec Robert Dieupart

    Guadeloupe 1ere.gifLa promotion de mon livre « Entre espérance et désespérance, pour enfin comprendre les Antilles », continue en Guadeloupe. Après un détour par la Martinique. Je mets à jour mon agenda avec vous. Demain, mardi 7 décembre 2010, j’enregistre sur Guadeloupe Première (ex RFO) avec Robert Dieupart.

    Ce mercredi je serai dans le magazine culturelle de Radio Caraïbe Internationale suite à une excellente rencontre avec Ingrid Senat.

    Je vous rappelle aussi que mercredi je suis à Canal 10 TV, jeudi sur Guadeloupe 1ere TV à l’émission En attendant l’info. A très vite sur les médias.

  • Dédicace de mon livre ENTRE ESPERANCE ET DESESPERANCE, POUR ENFIN COMPRENDRE LES ANTILLES en Guadeloupe

    94889292jasor-1-jpg.jpgAprès l’excellent moment passé hier avec Maeva en direct sur Guadeloupe Première (ex RFO) pendant 1h30, la présentation au public antillais de mon livre "Entre espérance et désespérance, pour enfin comprendre les Antilles", continue.

    1. Lundi je serai au journal de RCI.
    2. Mercredi je serai l’invité de la chaine Canal 10.
    3. Jeudi c’est un retour à RFO pour l’émission En attendant l’info. Ce sera l’occasion de présenter les facettes divertissantes du livre, sa convivialité, dans une ambiance de détente.

    Mais pour l’heure, demain 4 décembre 2010 ce sera la présentation au public à la Librairie Générale Jasor de 10h à 13h pour dédicacer l'ouvrage.

  • 20h30 à 22h00 en direct sur Guadeloupe 1ere

    Guadeloupe 1ere.gifTout est dit dans le titre. Je suis ce soir en direct avec Maeva sur Guadeloupe 1ere (ancien RFO). Alors sans détour rendez-vous ce soir. Branchez-vous par le Net, le numérique ou l'hertzien, mais à ce soir 20h30 heure de la Guadeloupe.

  • Leçons antillaises au mouvement social français contre la réforme des retraites

    Baroud d'honneur 02.jpgTerres de râleurs, fainéants, perpétuels retardataires, inorganisés... sont des clichés distillés pour parler des antillais. Lors des grèves générales en 2009 ils étaient omniprésents dans la bouches de commentateurs avertis. Aujourd'hui que le mouvement social en France connait un échec dans sa lutte contre la réforme des retraites, c'est bien dès Antilles que les principales leçons de lutte sont données.
    Les sondages étaient clairs: entre 65 et 70% des personnes interrogées déclaraient soutenir la grève. Pourtant le succès n'est pas au bout. Pourquoi ? La première raison est certainement la détermination gouvernementale et le discours socialiste qui a du mal à s'éclaircir. Mais regardons du côté du mouvement social lui-même et le rapport qu'ont les français avec la grève. Et si c'était là, la principale explication de l'échec de la résistance syndicale et populaire ?

    Lire la suite

  • Promotion "d'ENTRE ESPERANCE ET DESESPERANCE" aux Antilles

    bibliothèque schoelcher.jpgLa promotion de mon livre Entre espérance et désespérance pour enfin comprendre les Antilles continue aux Antilles. Elle mobilise plus d’énergie que je ne l’imaginais. Grâce à Gospel Production Company et Marylin ma chargé de communication j’ai pu :

    • passer au JT du soir de RFO (maintenant Guadeloupe 1ere)
    • être interviewé sur Radio Caraïbe Internationale par Judith
    • être l’invité de la matinale de Radio Tanbou
    • enregistrer avec Folla l’émission l’homme d’argile sur Radio Souffle de Vie
    • être l’invité de Radio Vie Meilleure durant une heure et échanger avec les auditeurs
    • présenter en Martinique, à la prestigieuse bibliothèque Scholecher le livre en compagnie de Thierry L’Etang devant un public averti.

    Guadeloupe 1ere.gifDemain je suis en direct sur les antennes de Guadeloupe 1ere de 20h30 à 22h00 avec Maeva.

    Par la suite j’enregistre sur RCI une nouvelle émission. Le 4 décembre, je rencontre les lecteurs à la librairie Générale et surtout, normalement, demain 2 décembre une interview de votre serviteur est publiée par le magasine Nouvelle Semaine appelé le News Week Antillais.

    rci110108.jpgQue de rencontres intéressantes, pertinentes. Merci à ceux d’entre vous qui suivent cette tournée de présentation aux Antilles. Aux autres, j’espère que vous nous rejoindrez sur place, dans votre TV, sur votre radio ou via le Net.

    Une chose se dégage déjà. Le livre est reçu comme une bulle d’oxygène qui invite à se regarder positivement loin des commentaires souvent pessimistes sur les Antilles. C’est un acquis important qui montre que l’un des objectif du livre est cours d’être gagné.

  • Entre espérance et désespérance, le 23 novembre 2011 à Pointe-à-Pitre

    Editions empreintes.jpgAvec les éditions Empreinte la promotion de mon dernier livre se réalise dans la Caraïbe. Elle débute en Guadeloupe ce 23 novembre 2011 à la salle Rémy Nainsouta de Pointe-à-Pitre en présence de la presse et de professionnels principalement.

    Je rappelle que le livre Entre espérance et désespérance, fut le premier à proposer une analyse de la crise de 2009 et du référendum qui suivit en Martinique et en Guyane. Récemment Jean Hassenforder a considéré le livre comme Une voix originale.

    Rémy Nainsouta.jpgJe serai ce 23 novembre à la salle Rémy Nainsouta de Pointe-à-Pitre à 19h. La presse y est conviée ainsi que les responsables de bibliothèques et de médiathèques. Plus d'informations dans le dossier de presse qu'a réalisé Gospel Company Production (qui s'excuse des coquilles) dans un contexte tendu.

    En plus du dossier, vous trouverez l'invitation à la présentation d'Entre espérance et désespérance.

     

    TELECHARGEMENT DU DOSSIER DE PRESSE POUR LES PROFESSIONNELS

  • L'Observatoire Européen de la Laïcité

    Observatoire européen de la laicité.GIFLe nouvel Observatoire Européen de la Laïcité basé à Bruxelles est constitué de chercheurs qui ont pour ambition de rendre compte, sur la base de travaux objectifs et sanctionnés par des pairs, de l'état de la pluralité du phénomène religieux. L'observatoire est issu de la volonté et des efforts de Régis Dericquebourg. Etudiant de Jean Séguy, Régis porte un intérêt indéflectible à comprendre les expressions singulières du religieux dans les sociétés occidentales.

    Autour de Régis, plusieurs chercheurs dont Bernadette Rigal-Cellard connue pour ses travaux sur le religieux nord américain. Outre cette dernière et moi-même, plusieurs autres chercheurs s'intéressent et s'impliquent dans cette démarche réflexive.

    L'O.E.L. par les fonctions de ses membres est impliqué dans plusieurs réseaux scientifiques. Il est donc un lieu d'expression, de diffusion et de vulgarisation. Il met aussi à disposition de ceux qui y sont sensibles les expertises de ses membres.

    Alors que le religieux est une question qui interroge le politique, le management d'entreprises, les associations, les églises ou encore les médias, la création de l'O.E.L est une réponse aux mutations du religieux dans notre société. A votre disposition, l'Observatoire s'insère dans la vie de la cité dans une époque où les questions autour de la diversité religieuse se posent et suscitent les crispassions, le communautarisme ou une lecture radicale de la laïcité.

    En mai dernier, Charles Carter proposait dès les premières heures une présentation de l'O.E.L encore accessible sur son blog.

  • Interview à Homilétique.fr

    Gabriel Monet.jpgHomilétique est le blog de Gabriel Monet enseignant à la Faculté Adventiste de Théologie. Dans le cadre d'échanges votre serviteur a répondu aux questions du théologien. Extrêmement intéressant car la sociologie du fait religieux doit accepter de croiser son discours avec celui de la théologie. Les deux sont distincts, ont des repères singuliers mais ont en commun le religieux comme objet.

    L'interview que j'ai donné à homilétique est le regard que j'ai sur la prédication comme chercheur. Je n'en dis pas plus aller lire l'interview. Deux versions sont proposées; un extrait et la version longue (je suis aussi bavard!). Alors sans tarder, allez lire sur homilétique.

  • Santé, anthropologie et adventisme – Acte 2 (Extrait de cours IFSI du nouveau référentiel infirmier)

    « Le mot »

    health church.jpgLe vocabulaire qui explicite la santé est très riche. Frustrons-nous en le regardant furtivement. A lui seul il impose de considérer la santé au-delà de la définition médicale. Cela conduira à faire le lien avec une certaine vision religieuse de la santé.

    En grec deux mots se distinguent pour parler de santé. Le premier est hugiainô qui signifie être en bonne santé, se porter bien. Racine du mot hygiène, il ne s'applique pas seulement aux personnes mais aussi à un pays. Cette vision est encore présente quand nous parlons de la santé économique et sociale d'un Etat. L'autre terme est noséô qui signifie être malade et s'applique aussi à une très grande panoplie de situationS et pas uniquement à l'individu. Un autre mot mérite d'être signalé, il s'agir de sôzô qui signifie protéger d'un danger ne pas tuer, épargner, sauver. Un dérivé comme sôtéria (salut) permet de souligner le lien complexe entre santé et religion.

    Lire la suite

  • Les protestants en France, une famille recomposée

    croix-huguenote.gifMise à jour de la note grâce aux précisions de Muriel Menanteau du service de communication de la F.PF.

    Contact email : Muriel Menanteau

     

    Je n'y serai pas, mais ceux qui sont à Paris du 18 au 20 novembre pourront assister au Colloque « Les protestants en France, une famille recomposée ». Ces journées résultent d'une colossale enquête menée par une équipe de chercheurs, dont moi, et pilotée par Sébastien Fath. L'animation scientifique fut réalisée par le Groupe, Sociétés, Religions Laïcités. Le programme est accessible sur le site de la Fédération Protestante de France.

    C'est l'occasion de se rendre du dynamisme, de la pluralité et des différentes formes d'expression du protestantisme en français. Le colloque se déroulera à l'amphithéâtre "Bourgogne", 8 rue d'Athènes, à Paris sous le patronage de la FPF. Il est une initiative de l'IESR dirigé par Jean Paul Willaime. Des éléments factuels seront présentés sur la base des données des enquêtes IFOP mais surtout à partir d'informations glanées au plus près des acteurs protestants. Pour ma part, j'ai pu transmettre une sommes d'informations sur l'Eglise Adventiste. Certaines mesures évidemment l'étendue de cette organisation et d'autres son mode de fonctionnement. Cela permet de comparer les données avec celles d'autres communautés. Il me paraît important de souligner la bonne collaboration avec l'Eglise Adventiste qui a spontanément transmis des informations d'une grande précision et actualisées.

    fath s.jpgLes données obtenues furent denses, surtout sur un autre volet qu'est le protestantisme dans le Nord de la France. Grâce à Jean Vilbas, j'ai pu établir une carte précise du protestantisme dans le Nord et le Pas de Calais. Cette cartographie reste encore à exploiter puisqu'elle bouge énormément. Elle ne pu l'être dans les temps pour le colloque de novembre, mais j'espère bien un jour la diffuser.

    Parmi les choses non diffusées il y a aussi les informations sur le protestantisme d'Outremer. Là les lecteurs du rapport de recherche coordonnée par S. Fath auront des informations précises. Par nature elles mettent en évidence la diversité du protestantisme en Outremer. Très certainement cet aspect du protestantisme mériterait à lui seule un colloque.

    Bon colloque aux veinards qui seront à Paris en cette période. Pour ce qui est de moi, ce sera le lancement de la promotion de mon dernier livre aux Antilles que vous pourrez suivre ici.

  • La dengue aux Antilles: bien plus qu'une question de santé publique

    Dengue moustique.jpgLa dengue est une pathologie très répandue. Fièvre intense, sensation de froid, perte d'appétit, mais surtout des courbatures importantes vous envahissent. Elle est si virulente qu'il arrive de délirer surtout dans le sommeil. La dengue est une atteinte généralement bénigne et en une semaine on est normalement remis. L'épidémie a mis en évidence plusieurs éléments qui mélangent tendancieusement réalités et idées reçues. Elle pose un aspect des problèmes sociaux aux Antilles et est un révélateur de la relation de la France aux Antilles.

    La dengue serait-elle le résultat d'un manque de civisme?

    C'est vrai partiellement. La dengue se véhicule surtout par la femelle du moustique aedes aegypti. Le mode de vie humain donne des conditions idéales pour la reproduction de ce moustique en zone tropicale. Combattre la dengue passe par des attitudes à éviter. Il est ainsi recommander de ne pas offrir à ce moustique des lieux propices à sa reproduction. Tous les accès aux eaux stagnantes doivent lui être fermés. Il s'y reproduirait. Ainsi aujourd'hui, après les messages d'alertes de la grippe A, vous aurez dans plusieurs lieux (aéroport, espaces d'accueils...) des appels à sensibilisation invitant à ne rien laisser trainer dans l'environnement qui permettrait à l'aedes aegypti de proliférer.

    Lire la suite

  • "Diffamation" du cultuel antillais. Réflexion en prolongement d'un article à paraître

    Conscience et Liberté.JPGCouverture Entre espérance et désespérance.JPGLe premier chapitre de mon dernier livre est une prise de position. J'affirme qu'aujourd'hui les croyances antillaises sont incomprises. En fin de livre je souligne par exemple que la vitalité de groupes religieux antillais est une source de dynamisme du protestantisme. Des responsables politiques, voire des juges, font des affirmations surprenantes faites de stéréotypes sur les antillais. En filigrane ils posent que les antillais seraient des naïfs manipulés par des groupuscules. Remarquons que cette idée est aussi présente dans la lecture de moult intellectuels antillais sur le religieux antillais. Je ne partage pas celle-ci car les populations ne sont pas passives. Elles sont acteurs de leur univers cultuel. Outre ce cas antillais que j'ai déjà longuement analysé, l'occasion m'a été donné de prolonger le débat dans un article à paraître sur la diffamation des groupes religieux. Il sera dans plusieurs mois accessible dans la revue Conscience et Liberté. Cette revue est un organe de l'Association Internationale pour la Défense de la Liberté Religieuse.

    Lire la suite