Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sociologiser - Page 15

  • « Le nègre vous emmerde », regard de Claude Ribbe sur l’actualité de l’héritage d’Aimé Césaire.

    2110187641.jpgVoilà plusieurs jours que Claude Ribbe m’a indiqué l’écriture, puis la sortie de son pamphlet-hommage à Aimé Césaire chez Buchet Chastel. La sortie nationale est programmée pour le 5 juin 2008. Lille sera un temps fort de cette sortie puisque le 6 juin 2008, à ma demande, Claude sera l’invité du Furet du Nord à 17h00.

    Lire la suite

  • L’Eglise Adventiste francophone de l'Europe Occidentale se dote d’un nouveau Président.

    1830356641.jpgJean Claude Nocandy vient d’être nommé au poste de président de l'Union desEglises Adventistes de France, de Belgique et du Luxembourg par une assemblée de délégués. Le nom de Nocandy est profondément lié à l’adventisme aux Antilles. Louise Nocandy, tante du nouveau président, est un leader reconnu de l’adventisme antillais. J’ai rencontré JC Nocandy il y a déjà plus d’un an (de mémoire) autour de sa réflexion sur la place de l’identité antillaise dans l’adventisme dans une ambiance extrêmement conviviale.

    Lire la suite

  • Le rapprochement des positions adventistes,(de JL Chandler)

    1706643694.jpg

    Le 30 août 1846, James White (à 25 ans) épouse Ellen Harmon (18 ans) devant Charles Harding, un juge de paix à Portland dans le Maine. On imaginerait cette cérémonie dans une chapelle ornée de fleurs, au son d’une marche nuptiale, mais ce n’est pas le cas. Ayant été expulsés de leurs congrégations d’origine, les millérites n’ont pas de bâtiments d’église. Ils se réunissent dans des maisons. Les nouveaux époux n’ont pas de lune de miel. Un luxe pour les gens de cette époque, surtout à la campagne, qui n’ont ni le temps ni l’argent de s’offrir un plaisir aussi agréable. Leur idylle et leur mariage n’ont pas été très romantiques mais James et Ellen s’aiment. « Elle a été ma couronne de joie », avouera t’il plus tard. « C’est le meilleur homme qui ait jamais marché dans des chaussures de cuir », dira t’elle longtemps après.

    Lire la suite

  • Commémoration des Abolitions de l’Esclavage à Lille.

    1180568669.jpgLa Commémoration s’inscrit paisiblement dans le calendrier républicain. Elle dépasse maintenant les grandes villes et les anciens ports négriers de France. Elle devient un élément du rythme républicain et c’est une première réussite. Le Nord n’a pas été en reste. Plusieurs villes ont été les lieux de manifestations diverses. A Lille il y eut trois temps forts aux impacts différents.

    Lire la suite

  • James White : le leader des adventistes sabbatistes par JL Chandler

    1909321401.jpgAu début de l’année 1845, James Springer White (1821-1881), un jeune prédicateur millérite de Palmyra dans le Maine, entend parler d’Ellen Harmon, qui dit-on, a reçue une vision (le sentier étroit). Il se rappelle qu’il l’a entendue témoigner un an plus tôt à Portland et qu’il avait été surpris par sa taille fine et sa frêle apparence. Quand il se rend à Orrington pour récupérer un traîneau qu’il a prêté à son ami Jordan, il a vite l’occasion de se faire une opinion. Harmon raconte la vision à un groupe de millérites rassemblés dans une maison. Ce que James entend ce soir là le persuade qu’elle est une messagère de Dieu. Il propose aussitôt d’accompagner Ellen et la soeur de Jordan dans la tournée des congrégations millérites du Maine qu’il faut encourager et mettre en garde contre le fanatisme.

    Lire la suite

  • Commémoration des Abolitions de L'esclavage dans le Nord

    1180568669.jpgSurchargé, je vous néglige. Jean Luc Chandler vous a déjà préparé des notes. Je pensais qu’elles figureraient déjà sur le nouveau site. Le site est prêt. Merci à Daniel. Mais moi, je ne le suis pas encore.
    En attendant, l’actualité m’impose de faire un détour sur le clavier et de vous parler de la troisième édition de la Commémoration des Abolitions de l’Esclavage, le 10 mai 2008 dans le Nord.
    Cette année, je perpétue l’engagement avec la Ville de Lille et la Région Nord Pas de Calais. La programmation permettra de redécouvrir le Chevalier Saint George par le biais de l’exposition de l’association du Concert de Monsieur Saint George animé par Alain Guédé.
    Le soutien de la Région a permis (en fait, permettra) à Formation Assistance (Association qui fait le lien entre pédagogie et diversité) d’acquérir l’exposition Martin Luther King 40 ans après, dont je vous ai déjà fait l’éloge. Elle circulera dans le Nord et sera le support d’un formidable travail pédagogique. Je remercie ici toute l’équipe de www.martinluthetking.fr pour leur confiance.
    Le point fort cette année sera sans doute la venue de Madame La Députée de Guyane, le 7 mai 2008 à la Maison d’Education Permanente de Lille. Dans cette prestigieuse salle, elle tiendra une conférence sur l’apport des minorités issues de l’Esclavage à la République. Indiscutablement, la mort de Césaire orientera les manifestations.
    Les personnages retenus (Saint George, Luther King) et cette mort, permettront encore une fois d’aborder l’abolition de l’esclavage comme une avancée qui concerne l’ensemble de l’humanité, sans occulter les défis à venir.

     Je vous porte ici quelques fichiers à imprimer et à diffuser. Ce sont :

    1. Le Carton d’invitation à la Commémoration 2008 des Abolitions de l’Esclavage
    2. Le Communiqué de presse envoyé aux médias locaux avec des précisions supplémentaires sur la programmation dont un démoment de recueillement en mémoire des esclaves

    Programme Abolition de l'Esclavage avec Christiane Taubira.pdf

    Conférence de presse du 30 avril 2008.pdf

  • Journée d'Etudes sur le Mormonisme au GSRL (EPHE, Paris) par Régis Dericquebourg

    702840462.jpgConclusions de la journée d’étude « Actualités des Etudes sur le Mormonisme » du 27 mars 2008, Paris, GSRL, UMR 85-82, programme « religions et religiosités minoritaires en ultramodernité » (Direction S. Fath).
    La journée d’étude : Actualité des études sur le Mormonisme en France, (organisée par Christian Euvrard et Régis Dericquebourg) qui s’achève vient à la suite d’autres journées d’études sur des groupes religieux minoritaires ou sur des spiritualités minoritaires : journée sur l’ésotérisme( Jean-Pierre Laurant et Régis Dericquebourg), journée sur les Témoins de Jéhovah (Arnaud Blanchard et Régis Dericquebourg), journée sur l’adventisme  et le protestantisme français (Fabrice Desplan et Régis Dericquebourg). En les proposant, nous visons un triple but.

    Lire la suite

  • L'histoire du Sabbat (1), par Jean Luc Chandler

    1095806759.jpgJoseph Bates est le champion du sabbatisme au sein de l’adventisme. Entre août 1846 et janvier 1849, il publie quatre fois le livre, Seventh day Sabbath, augmenté à chaque nouvelle édition. Dans l’esprit des baptistes du septième jour, le sabbat est simplement le jour correct d’adoration mais pour l’adventiste Bates, il est bien plus que cela. C’est un jour de joie, d’actes de bienfaisance, un mémorial de la création, une fête de la famille, un avant-goût du ciel, une vérité biblique à restaurer et un élément clé de la trame prophétique. Pour lui, l’histoire et la théologie sont indissociables. Cette approche influencera les études des chercheurs adventistes sur le sabbat. Elle aboutira à trois observations historiques et à une perspective eschatologique. Nous présentons ici un résumé très compact des recherches entre 1846 et aujourd’hui.

    Lire la suite

  • Jospeh Bates (2/2) par Jean Luc Chandler

    1523651125.jpgEn mai 1845, Joseph Bates conclut que les millérites ont commis une grave erreur à la conférence d’Albany en affirmant qu’il ne s’est rien passé le 22 octobre 1844. Cette décision, qu’il considère être une apostasie, lui restera toute sa vie en travers de la gorge. Il écrit : « Je ne peux m’empêcher de penser que notre position est correcte à propos du cri de minuit, que nous avons été au mariage [une allusion à la parabole des dix vierges de Matthieu 25] et que la porte est fermée... Nos frères déchus se rendront bientôt compte de leur triste erreur » (Jubilee Standard, 29 mai 1845).
    Pendant deux ans, Joseph Bates étudiera sa Bible afin de trouver un sens à la situation. Il produira la première analyse historico-théologique adventiste sur les évènements qui secouèrent le millérisme en 1844-1845. Dans son esprit, l’histoire et la théologie sont indissociables. Il publiera deux livres : l’un sur les spiritualistes et l’autre sur les albanistes. Afin de comprendre son raisonnement, avançons un peu dans le temps.

    Lire la suite

  • L'histoire en marche s'écrit et s'écrira encore avec les mots d'Aimé Césaire.

    605343730.jpgAimé Césaire est mort. Il a donné au Nègre sa majuscule alors que les représentations collectives s’ingéniaient à déshumaniser le nègre systématiquement.
    Indéniablement Césaire est le plus grand intellectuel noir de tous les temps. Cette affirmation peut rencontrer une controverse en raison de l’apport incommensurable d’autres leaders noirs comme Martin Luther King ou encore Cheikh Anta Diop. Mais si l’on considère la densité de l’écriture Césairienne, le rapport à l’histoire, la dimension humaniste et surtout la création de concept, indiscutablement c’est le plus grand intellectuel Nègre. Mais loin de son comparatif qui enfermerait dans une sorte de trombinoscope d’intellectuels noirs, Césaire a surtout contribué à enrichir l’humanisme. Son engagement sans faille pour l’Humain, et pas seulement le Nègre a entraîné son succès planétaire. Il me semble, l’information doit être vérifiée, que c’est l’individu qui a eu le plus de congrès et colloques à son nom de son vivant. Il faut être aux Antilles pour comprendre comment cet homme a porté l’identité d’opprimés. Sa plus grande réussite demeure dans le désenclavement de l’identité Nègre pour qu’elle prenne une place dans l’humanité.

    Aujourd’hui les hommages pleuvent. En place et lieu d’un nouveau discours de félicités, je vous porte un texte que j’ai écrit à Césaire lors de son 90ème anniversaire. L’ambition était de souligner le croisement entre l’anniversaire de Césaire et celui de Toussaint Louverture. D’autre part, je soulignais l’entrée de Césaire dans l’immortalité au travers de son œuvre. Je pense que certaines lignes prennent plus d’ampleur aujourd’hui il, surtout que Césaire avait affectueusement reçu ces lignes. Le texte original est disponible sur Potomitan.

    Lire la suite

  • Ch’ti, des victimes héros. Lisez ma tribune sur Le Parisien.fr

    1996209679.gifLa finale de la coupe samedi, au travers de la banderole raciste dont les nordistes ont été les victimes manifestent bien que ce mal est loin d’être éradiqué, à considérer qu’il puisse l’être.
    Fan de foot, je me surpends souvent avec les étudiants à échanger sur Lens, Lille pour ce qui est de la région Nord où je me trouve la plupart du temps. Mon beau frère et moi ne manquons pas l'occasion d'un match. Je ne suis pas nordiste, mais j’ai toujours été frappé, à Lens, par le consensus social autour du Club de football. Il m’est arrivé, d’aller à Lens, d’avoir une affection pour l’équipe adverse tout en étant dans les tribunes lensoises. Ah ces moments sont magiques. Cette convivialité ch’ti vous force finalement à aimer les gens du Nord Pas de Calais. Depuis Bienvenue chez les Ch’tis beaucoup peuvent penser qu’il s’agit d’un nouveau cliché. Fort de cela, aujourd’hui j’ai pensé qu’il fallait réagir. J’ai donc publié sur le Parisien.fr une tribune que je voulais brève, simple, humaine et avec une pointe de réflexion sociologique. Je vous invite à la lire en attendant vos réactions en cliquant sur ces dernières lignes.

  • Joseph Bates : le vrai fondateur de l'adventisme sabbatiste (1/2 de JL Chandler)

    1523651125.jpgEn 1845, ceux qui formeront le courant adventiste sabbatiste ne se connaissent pas encore. Dispersés à travers la Nouvelle Angleterre, ils ne se sont jamais rencontrés. Hiram Edson et ses associés, qui ont découvert la doctrine de l’instruction du jugement, vivent dans l’état de New York. James White et Ellen Harmon, qui acceptent la doctrine des dons spirituels, habitent dans le Maine. La congrégation de Frederick Wheeler, qui observe le sabbat, se trouve au New Hamsphire. Un homme, et un seul, se chargera de rassembler tout ce beau petit monde. Il s’appelle Joseph Bates (1792-1872). Et il réside dans le Massachussetts. C’est le seul associé de William Miller qui fera partie du courant sabbatiste.

    Lire la suite

  • Dans la peau de l'historien de JL Chandler

    1210198473.JPGJ'ai toujours aimé l’histoire. Surtout les belles histoires. Je suppose que c’est mon coté voyageur, la curiosité de se promener à travers les cultures dans le temps et l’espace. Aussi lorsque Fabrice Desplan m’a proposé de brosser l’histoire de l’adventisme sur Sociologiser, j’ai accepté spontanément. Pour le plaisir de raconter l’histoire d’un groupe dans sa rencontre avec Dieu. Donc je le remercie.

    Lire la suite

  • 3ème séance : Formation Association AGIR

     

    381705721.jpgInformation importante.

    La 3ème séance de la Formation Agir prévue initialement le 25 mars à 18h30 au sein de la Sorbonne est reportée. Elle se déroulera en fin de parcours. Des contraines d’emploi du temps m’empêchent d’être présent.
    Les participants ont pu apprécier l’actualité de notre dernière séance qui parlait, avant les médias, de l’enquête de l’INSERM sur le Comportement sexuel des français. Nous nous étions appuyés sur celle-ci pour illustrer la démarche sociologique et comprendre des liens entre comportements intimes et religion. Nous reparlerons dans d’autres séances de sexe et de religion avec plus de précision. La suite du programme est accessible en téléchargement. Pour plus d’info cliquez ici et revoyez la note déjà publiée. Vous y trouverez également les documents à télécharger sur la suite du programme et les coordonnées pour toutes informations.

     

  • Christianisme, Esclavage, Liberté et Mémoire

    151593400.jpgAgape France et ses collaborateurs proposent une série de manifestations dans le cadre de la semaine du Gospel qui se déroulera à Morlaix du 17 au 29 mars 2008.
    Expositions, concerts, conférences, rencontres avec les scolaires, etc. On doit cette initiative conjointe à J. C Girondin (Agape) et André Letzel (organisateur local). J’interviendrai les 25 et 26 autour du thème de l’espérance. J’ai déjà esquissé ce dernier qui sera cette fois-ci creusé, dans une conférence qui se tiendra le 25 mars à 20h00 au sein de l’amphithéâtre du collège Saint Augustin.
    D’autres orateurs traiteront de différentes approches du nègre. Parmi celles-ci j’ai relevé la Conférence de Robert Somerville, Le rêve de Martin Luther King, 40 ans après ? Pasteur retraité il a été le traducteur de Martin Luther King lors de sa visite à Paris en 1965. Voilà qui sera un point de vue de l’intérieur qui n’a aucun égal. Vous qui serrez à Morlaix saisissez cet honneur pour rencontrer un homme qui a été une courroie de transmission entre Martin Luther King et la francophonie. Je devine que la courroie a été un des principaux réceptacles du dynamisme de Martin Luther King. Rien que pour cela le déplacement est plus que pertinent. Pour info vous pouvez télécharger le dossier de présentation :
    DOSSIER DE PRESSE esclavage.pdf